Catégories
Non classé

Critique : Neko Case – « The Worse Things Get, The Harder I Fight, The Harder I Fight, The More I Love You »

Neko Case - The Worse Things GetNeko Case, ce n’est pas votre nunuche à la voix d’or qui aime se dénuder. Bien au contraire!

Si l’auteure-compositrice-interprète de 42 ans est connue et appréciée aujourd’hui, c’est parce qu’elle a travaillé fort pour se faire connaître, que ce soit en solo ou par sa participation au groupe The New Pornographers. Elle a connu la consécration lorsque son album précédent, Middle Cyclone, a atteint la troisième position du Billboard.

Puis est arrivé ce passage à vide, cette série de crises dans la quarantaine. Case a perdu son père, puis elle a vécu la dépression. The Worse Things Get…, c’est un peu une catharsis, une façon de faire sortir tout le méchant. Un album fait pour se faire du bien plutôt qu’un album fait pour plaire aux autres. Ça donne une galette difficile à digérer à la première écoute, mais on finit par tomber sous le charme.

Il s’agit d’un album mélangeant pop, rock, folk et un soupçon de country. Plutôt éclectique, mais sans ce sentiment que Case s’est lancée partout. Il y a ce fil conducteur, ce besoin de sortir le méchant, qui est omniprésent du début à la fin.

On portera une attention particulière à des chansons comme Man (la plus rock de l’album), Calling Cards et Afraid (deux chansons beaucoup plus introspectives).

Je dois avouer que je ne suis pas le plus grand fan de Case. Mais The Worse Things Get… mérite mon plus grand respect et on ne peut qu’espérer que son écriture et son enregistrement ont su panser ses plaies.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=unNa-9qGkfI&w=480]

Ma note : offset_7

Par Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

Laisser un commentaire