À surveiller : Antoine Corriveau et Julie Blanche au Petit impérial, le samedi 11 avril 2015

Corriveau-BlancheDans la vraie vie, ils sont amoureux. Leurs chansons partagent une certaine noirceur qui va bien au-delà du fait qu’elles ont (presque toutes) le même auteur-compositeur. J’ai déjà dit qu’elles ressemblaient à des nuits d’hiver. Cependant, si elle donne l’impression d’une nuit froide et mélancolique passée près du réconfort du foyer, lui, de son côté, a plutôt l’air d’un après-midi de poudrerie entre Lévis et Montmagny. Et ces deux-là s’unissent le temps d’un concert en double plateau au Petit Impérial le 11 avril prochain.

Tout d’abord, Julie Blanche, finaliste aux Francouvertes 2014, et qui a lancé cet hiver un premier album acclamé par la critique (y compris votre humble serviteur). Elle vient tout juste de donner un spectacle à Montréal, dont on dit également beaucoup de bien. Et dans l’intimité du Petit impérial, où elle donnera son premier spectacle à Québec, ses chansons douces, mais mélancoliques, devraient frapper encore plus droit au coeur. J’ai TRÈS hâte de voir ça, surtout qu’elle emmène son band avec elle!

Antoine Corriveau
(photo : ecoutedonc.ca/Jacques Boivin)

Ensuite, Antoine Corriveau, qu’on connaît bien ici (on l’a quand même vu à trois reprises en moins d’un an) et dont le deuxième album Les ombres longues a beaucoup fait jaser (y compris votre de moins en moins humble serviteur). C’était d’ailleurs mon album francophone de 2014. Corriveau aussi bénéficiera de l’intimité du Petit impérial pour prendre le temps de bien installer ses chansons. Surtout que… lorsqu’il le peut, il prend son temps. Fallait le voir s’envoler avec sa guitare au Bal du Lézard il y a quelques mois, jouer avec ces atmosphères qu’il a tant soignées sur ses albums. L’occasion se présente de nouveau et on vous invite à la saisir.

(Photo de presse - Crédit : Julie Artacho)
(Photo de presse – Crédit : Julie Artacho)

Ces deux artistes qui repoussent les limites au lieu de s’y conformer à la lettre vont donner tout un show. Coeurs sensibles, on n’arrête pas de vous dire de vous abstenir? Eh ben voilà, samedi soir, c’est votre soir.

Où : Le Petit Impérial, 240 rue St-Joseph Est
Quand : Samedi 11 avril 2015, 20 h (portes : 19 h)
Combien : 15,00 $ + frais de service
Billetterie : Billetterie de l’Impérial Bell

Auteur : Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

Laisser un commentaire