Catégories
Spectacles

[CONCERT] Soirée électro-punk avec The Doldrums au sous-sol du Cercle le 30 juillet

 

Quatre formations se succèderont pour proposer des sons planants, expérimentaux ou dansants dépendamment de la formation, une expérience riche pour les amateurs.

The Doldrums ont sorti un album alternatif en avril dernier, c’est riche au niveau musical. The air conditioned nightmare est construit avec des boucles musicales, à l’image du bruit d’une machine qui ne fonctionne plus. Les sons peuvent être lourds (HOTFOOT) ou dansant sur (Loops). Dans l’ensemble leur écriture musicale se rapproche pas mal d’Aphex Twin, une expérience musicale en somme qu’on a hâte de voir en live.

Titre – Loops

Bandcamp

The Omhouse

Ce groupe se rapproche plus de l’indie, avec des guitares acoustiques et une voix brumeuse charismatique. Un tout planant peut rappeler les Future Islands, il est parfois ponctué d’un côté plus tragique ou expérimentation sonores.

Titre – Gutterbird

Bandcamp

Nancy Pants

Ils ont sorti leur premier album en novembre dernier, Total Nancy Pants teinté de punk garage à se lécher les babines. Ohara Hale tient une guitare lourde et une voix qui rappelle le mouvement des riot grrrl (Kathleen Hanna a une voix quand même plus puissante). Parfois, on alterne avec des ballades plus planantes comme sur Just a little more ou Halley’s Comet.

Look Vibrant

Ils allient pop et bruit. Sur leur EP Sweater In The Lake, ça passe très mal, l’expérimentation à des limites au supportable parfois. Sur le dernier titre Miracle, on retrouve cette intégration du bruit et un côté rager avec l’influence de la pop anglaise, c’est intéressant, mais parfois un peu fouilli.

Capsule vidéo de La Fabrique

Bandcamp

Plein d’influences électro-punk en somme ce jeudi 29 juillet au sous-sol du Cercle.

 

Par Alice Beaubien

Successivement graphiste, journaliste et directrice du Journal Le Phoque au Cégep Limoilou entre 2012 et 2015, Alice s'est joint à l'équipe d' Écoutedonc.ca pour parler de la musique émergente de Québec.

La grande française vous est peut-être familière si vous étiez un habitué du Café étudiant de ce Cégep.

Laisser un commentaire