Catégories
Albums

[ALBUM] Sunny Duval – « New Wave de plage »

Si vous n’aviez pas déjà compris que New Wave de plage était un joli extra-terrestre en regardant la pochette de l’album, la première chanson (pièce-titre) ne laisse place à aucun doute : Sunny s’amuse!

New Wave de plage est une collection de douze chansons inspirées par les séjours de Duval en Louisiane et dans les Antilles. Ces pièces ont souvent peu en commun entre elles, à part le fait qu’elles ont soit un petit côté new wave, soit un petit côté tropical. Certaines ont même les deux! Si à la première écoute, on peut être un brin surpris, les écoutes subséquentes révèlent plusieurs petits morceaux pleins de soleil.

Des pièces comme New Wave de plage ou Dominos (funky à souhait) peuvent rappeler la folie de Pied de poule. Parlant de Pied de poule, vous ne trouvez pas que Sunny a un timbre de voix qui peut rappeler celui de Marc Drouin? Bon, OK, j’ai compris, on quitte les années 1980 et on retourne en 2016! Aux côtés des chansons plus ludiques comme Bananana ou Noix de coco sur la tête, on retrouve des slows sirupeux comme La fièvre martiniquaise ou des pièces un peu gospel comme la fort jolie In the Sea.

On avait déjà entendu les efficaces Masque de rhum et Midi-Minuit, mais rien ne laissait présager cette Sand Bar, qui semble sortie tout droit d’une comédie musicale déjantée.

Duval n’a pas fait New Wave de plage tout seul : Marie-Anne Arsenault, Mara Tremblay, Jonathan Gagné, Jérôme Dupuis-Cloutier et le rappeur Yabock ont aussi mis la main à la pâte. Et tout le monde a eu du plaisir, bien entendu!

On peut comprendre pourquoi certains peuvent ne pas aimer, reculer en écoutant les premières notes de l’album, qui ressemble davantage à un exercice ludique de création qu’à un produit culturel. New Wave de plage est un ovni, je l’ai dit au début. Mais c’est un ovni qui s’apprivoise et qui, avec quelques écoutes derrière la cravate, risque fort de devenir un hit sur le bord de la… plage cet été.

Sunny Duval sera au Festif! de Baie-Saint-Paul les 22 et 23 juillet prochains.

Par Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

Laisser un commentaire