[SPECTACLE] Dawn Tyler Watson la Reine incontestable du Blues au Canada

Samedi le 18 mars dernier, direction le Cabaret de l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières pour assister au spectacle de La Reine du Blues Dawn Tyler Watson…Oui! J’ai bien dit La Reine du Blues car madame Watson vient de remporter il y a à peine un mois le premier prix du 33ième International Blues Challenge au légendaire Orpheum Theatre à Memphis. Madame Watson représentait le Québec et faisait parti des 260 candidats venus de tous les coins du monde pour participer à cet événement annuel. Dawn est la première canadienne à remporter ce prestigieux prix en plus d’être la première femme en 25 ans et c’est sans compter les Lys Blues, les Canadian Maple Blues Awards, l’International Screaming’ Jay Hawkins Awards et le Trophée Blues qu’elle a remportés. Vous comprendrez pourquoi j’avais hâte de voir ce spectacle pour apprécier à nouveau le talent de cette grande dame.

Dawn Tyler Watson était accompagnée du Ben Racine Band composé bien sûr de Ben Racine (guitare/voix) et qui en passant a lui aussi remporté un prix à l’International Blues Challenge, celui d’Albert King pour la meilleure performance par un guitariste dans un groupe, rien de moins et il le mérite amplement. On retrouve également dans le band François Dubé (basse/voix), Little Frankie Thiffault (saxophone ténor), Mat ¨Moose¨ Mousseau (saxophone baryton), Nicolas Boulay (trompette), Bruce Cameron (piano) et Sylvain Coulombe (batterie) qui a dû remplacer à la dernière minute Nicky Estor, batteur original du groupe, et qui s’en ai fort bien tiré. Ben Racine, l’étoile montante du blues au jeu de guitare unique et à la voix très soul et notre Reine interpréteront chacun, puisant dans leur répertoire respectif (original et covers) et appuyé par une solide section de cuivres, des chansons aux styles variés comme le soul, le R&B, le swing, le blues et le gospel, qui feront passer le public à travers  toute une gamme d’émotions. On a pu apprécier Just a Little Bit More, Can’t Nobody, It Ain’t Elvis, Smoked Meat, Shine On, No Smoke Without Water, Greenbacks, 7 Long Days, Son of a Gun, One of a Kind, Walking The Dog, I Just Wanna Make Love To You, Rotten, One & Only, Take It Outside et en rappel Forever Young de Bob Dylan.

Les musiciens s’amusèrent beaucoup, complicité, camaraderie, blagues et taquineries font partie intégrante du spectacle de Dawn. On comprend vite pourquoi elle a remporté tous ces prix, sa voix juste et puissante, son sens du spectacle, tout était là pour le public qui s’est montré des plus réceptif.

 

Laisser un commentaire