[SPECTACLE] La Luna (+ Commuovere + Vergogne) dans un lieu secret jeudi 23 février 2017

Il y a une foule de trucs qui se passent à Québec. Y’a des gros spectacles comme Half Moon Run pis Valaire, mais y’a aussi une tonne de petits trucs secrets. Jeudi dernier, je suis allée faire pleurer mon acouphène au rythme de trois groupes qui se sont bien cachés pour l’évènement (je me prend pour une poète).

Vergogne – Photo: Catherine B Photographie

Le duo Vergogne commence la soirée. Drum et guitare, un petit set qui réveille la foule bien compactée dans l’endroit MYSTIQUE. D’ailleurs, je leur souhaite de se faire connaitre un peu plus, j’ai vraiment aimé leur style (pis le fait que ce soit une rad chick au drum). Leur page facebook.

Ensuite au tour de Commuovere. Ils profitent de leur premier spectacle pour sortir leur EP (single). En tout cas, c’est ce que l’événement facebook dit : RELEASE DU EP, PREMIER SHOW, LOL (LOL étant ma partie préférée). Je tiens à mentionner ce que JC, guitariste du groupe, souligne au début de leur set : on note la présence de filles dans chaque groupe de la soirée. C’est beau et important de voir de plus en plus de femmes sur la scène musicale. La féministe en moi est bien contente. En tout les cas, on nous promet un set de 12 minutes de musique méchante, et c’était très méchant.

Finalement, La Luna, band de screamo/Loud/ELITE de Toronto (je base encore mes informations sur ce que Facebook dit, je suis un peu déçue qu’il n’y ait pas de LOL). Ça brassait en masse, juste assez pour la grosseur de la place, t’avais pas vraiment le choix de te faire brasser finalement. Un band qui, clairement, n’est pas stressé par la foule qui  »mush » à six pouces d’eux, joue avec intensité et nous fait même l’honneur d’une rappel.

 

[PHOTOS] Banners et Tor Miller au Cercle

Mercredi soir dernier le cercle accueillait Banners (UK) et Tor miller (New-York) pour une soirée pop-indie.
Tor miller, seul au piano, ouvre la soirée et donne le mood pour la suite. (Allez voir son dernier vidéo clip). Banners s’adresse de nombreuses fois au public (moi j’aime ça!) et joue devant une salle bien occupée par une foule jeune et attentive.

Vous pouvez écouter le dernier single de Banners juste ici: smarturl.it/sHolyGround

 

[PHOTOS] Duchess Says à l’anti

Crédit photo: Catherine B photographie

C’est à l’occasion du lancement de l’édition 2017 de la revengeance des duchesses que Duchess says s’est présenté à Québec jeudi dernier. C’est après un lancement ludique et de performances libres, parait-il je n’y étais pas, mais tout le monde semblait bien satisfait et prêt à faire la fête au moment où le groupe est monté sur scène.

Puis là, 27 ans trop tard, je découvre c’est quoi le phénomène Duchess says. Salut l’énergie, la prestance de la chanteuse, le fun pis tout ce que tu veux. Je sais pas trop comment on en est arrivé là, mais il y avait des gens qui dansaient dans une barboteuse en plastique pis des bâches bleues et blanches qui se lançaient à travers la foule.

Donc, Estelle, duchesse de St-Suave et moi avons décrété que nous ne manquerions jamais plus un spectacle de Duchess says.

[PHOTOS] Sandveiss, Prieur&Landry, Bronco à l’Anti

Je suis donc allée au party de noël de Sexy sloth seulement en tant que photographe. (Je n’ai malheureusement pas d’entrevue vidéo cette fois pour toi).

Bronco, qui vient de sortir un album Modern Mythology, ouvre la soirée. Groupe local, Bronco se déchaine comme à l’habitude au son de sa distortion lourde.
Ensuite, au tour de Prieur&Landry. Les deux gars sont toujours à la hauteur de mes attentes. J’entends plusieurs personnes dans la foule être complètement stoked par leur son et leur prestance.
Suivi par Sandveiss et leur set up assez intense. Ce que tu veux quand tu vas voir un spectacle de rock heavy comme le leur. Quand même fou dans une petite salle comme l’Anti! Ils ont sorti un EP en avril 2016 que vous pouvez écouter sur leur bandcamp

 

[ENTREVUE] Hollerado + LOS au cercle

Mercredi soir dernier, avant que toute la province gèle sur place (joke de météo), j’ai été voir Hollerado (ottawa) et LOS au cercle (PUNCH LINE, j’ai volé la surprise avec le titre).
Vous savez à quel point j’aime faire des articles ou des entrevues. Probablement pas, en

Hollerado au Cercle 14 décembre 2016
crédit photos: Catherine B photographie

fait, vous devez même pas savoir je suis qui. Mais bon, j’aime pas vraiment ça. Mais des fois, j’ai une bulle au cerveau ou quelqu’un d’autre en a une (merci Jean-Daniel), pis je suis assez folle pour la pousser jusqu’au bout. Merci à Jacques qui nous laisse faire à peu près ce qu’on veut.

Anyways…. pour en venir au fait, j’ai rencontré Menno, chanteur d’Hollerado, et Ken de Los, pour une entrevue vidéo SUPER PERTINENTE (et de qualité visuelle assez médiocre). Ben sec, pas de présentation et un accent aussi bon que la qualité visuelle.

J’ai aussi fais ce que je sais le mieux faire, prendre des photos du spectacle, que vous pouvez voir juste en bas. Accessoirement, c’était vraiment une belle soirée, on s’éclate avec Hollerado.

[PHOTOS] Yukon Blonde et Medora à L’anti

Photographies du spectacle de Yukon Blonde et Medora à l’anti Lundi le 28 Février 2016. Au cas où que LA photo de Yukon Blonde de cet article-là ne t’a pas suffi. (Tu sais, l’entrevue avec Medora)

[ENTREVUE] Medora (pis une photo de Yukon Blonde à L’Anti)

Lundi soir dernier, j’ai assisté au show de Yukon Blonde qui avait lieu à L’anti Bar et spectacles. ( Les photos sont ici) En première partie, il y avait un band local, Medora, et c’est de ça que je veux vous parler aujourd’hui. J’ai rencontré Vincent Dufour, chanteur et guitariste de Medora, pour la meilleure entrevue que te n’auras jamais lu de ta vie.

Alors première question (je t’avertis, ça déboule, il y a pas de suspense, rien) :

Crédit photo: Catherine Bélanger-F
Crédit photo: Catherine Bélanger-F

Une petite facile, pour faire semblant que cette entrevue-là est faite pour parler de ton band : ça fait combien de temps que vous jammez ensemble? C’est quoi vos inspirations ? pis en 3 mots comment tu décrirais Medora?  Ça fait longtemps qu’on joue ensemble. Ça fait 3 ans que Medora existe, mais plus sérieusement depuis 1 an et demi, Aubert s’est joint au groupe, depuis la formation est plus stable.
Nos inspirations sont très variées, du indie-rock au hip-hop, du jazz à la pop, mais nous avons des groupes fétiches en commun comme The Dodos, The National, Jimmy Hunt, Suuns, entre autres. On aime autant le rock plus organique que des productions plus électroniques parfois aussi plus pop. On a un goût pour la musique moderne mais de plus en plus nos racines ressortent, comme par exemple, les Beach Boys ou encore David Bowie.
Exaltation, sensoriel et Égypte

Vous avez lancé votre EP cet hiver; c’est quoi votre meilleure anecdote de tournée? C’est quand Guillaume a eu la mauvaise idée de faire la tournée en scooter avec pas de casque, en plein mois de janvier.  Il a eu froid.

C’est quoi ton band de hardcore préféré (je connais ton passé nébuleux)? Underoath, pour leur son différent, ils osent aller dans des horizons différents.

Tu participes à LA VOIX, ton but c’est d’être pris dans l’équipe de Jean-Pierre Ferland, tu chantes quoi? Je chanterais Brillantine de Nimbes

Est-ce que tu penses que Taylor Swift est vraiment gentille dans la vraie vie ou que dans le fond, elle est vraiment méchante du genre : elle kick des poubelles et marche au milieu du trottoir ? Je pense qu’elle est extrêmement désagréable, qu’elle ne sait pas agir socialement. Je pense que c’est une fausse personnalité, en fait Taylor Swift c’est une grosse conspiration.

Es-tu capable de faire un avion en papier ?  Difficilement, oui, je suis le seul détenir le vrai secret des avions en papier.

Blink-182 ou jet pack? Jet Pack pour conquérir Taylor Swift

T’as le choix, les doigts plein de poudre de cheetos toute ta vie ou un grain de pop-corn pogné dans la gorge pour le restant de tes jours (merci à mon coloc pour cette question) ?  Les doigts plein de cheetos.

Pourquoi les balles de tennis sont-elles frisées ? Il aurait fallu que Guillaume soit là, c’est le scientifique du groupe.
Sinon, je pense que les frisées sont là pour générer de l’oxygène. Que c’est une solution à la coupe des arbres, ça crée de l’oxygène. Je pense qu’ils ont juste fait ça pour une question humaine.

Serais-tu game de courir avec des ciseaux dans les mains ? Non. Oui pour 2,50$

C’est quoi le plus gros montant que t’as dépensé saoul dans un McDo ?

Medora
Medora

Probablement 802,50$

C’est quoi l’endroit le plus random où t’as bu ? Dans un soulier à talon égaré d’une duchesse du carnaval.  C’était un gageure pour 2,50$

Sur un échelle de 1 à 10, à quel point tu trouves ça tannant les photos de bébés sur facebook? au moins 34 sur 10.

T’as le choix, toute la musique que t’écoute saute jusqu’à la fin de tes jours OU l’acouphène ? L’acouphène sans hésiter.

T’as le choix d’écouter une seule chanson jusqu’à la fin de ta vie, tu choisies laquelle ? Et pourquoi tu ne choisis pas Un-break my heart de Toni Braxton? Particulièrement, un 3 secondes mielleux du single que j’ai écouté hier du nouveau projet de Samuel Wagner de Harfang et de Pier-Philippe Thibault et Simon Tam de PopLéon. Watch out. Et pas Toni parce que son clip est vulgaire.

Bandcamp: https://medoramusique.bandcamp.com/

Pour plus de photo du spectacle : http://ecoutedonc.ca/2016/03/04/photos-yukon-blonde-et-medora-a-lanti/

[PHOTOS] Dark Circles, ROPE, SCARE, 4/12/2015, Le Scanner

Vendredi soir dernier avait lieu un concert réunissant trois bands de musique méchante; Dark circles (MTL), ROPE(QC) et SCARE (mon nouveau groupe préféré de Québec).

ROPE - Crédit photo: Catherine Bélanger-F
ROPE – Crédit photo: Catherine Bélanger-F

Les trois formations qui ne font pas dans la dentelle ont livré une performance bien sentie devant les spectateurs qui s’étaient réunis sur place. Gageons qu’ils sont repartis à la maison éméchés et avec les oreilles qui cillent. C’était vraiment satisfaisant en terme de musique qui « rentre », un peu moins pour les photos (mais, ça c’est pas vraiment important!). Je pense que j’ai eu peur pour ma vie, pour vrai.

Pour reprendre un ami sur facebook: « Satan fait des plaintes de bruit quand Dark Circles jam. »
Si t’as le goût de te faire brasser, rate pas le prochain show de n’importe quel de ces bands là, tu seras pas déçu. Promis.

 

 

 

Dark circles: http://darkcircles.bandcamp.com/album/mmxiv
Rope: http://ropeqc.bandcamp.com/
SCARE: https://scareqc.bandcamp.com/

[PHOTOS] Les Marinellis à la Sainte-Barbe, 4/12/2015, La Barberie

Les marinellis à la Ste-Barbe, événement annuel organisé par La Barberie. Buffet, bonne bière et bonne musique!

[SPECTACLE] Bronco et Prieur&Landry au Bal du Lézard

Prieur et Landry - Crédit photo: Catherine Bélanger-F
Prieur et Landry – Crédit photo: Catherine Bélanger-F

Un vendredi 13 très rock au Bal du Lézard, effectivement, avec Prieur&Landry et Bronco. Il faisait chaud à Limoilou.

PRIEUR&LANDRY

C’est Prieur&Landry qui ouvre le show. Un amalgame parfait entre stoner et blues. Les gars sont deux dans le groupe, mais les gars sont vraiment intenses (surtout Eliot, le drummer, vous irez voir les photos). Ils transmettent rapidement leur énergie au public. Après les avoir découvert au SPOT cet été, j’adore les voir en spectacles. Leur musique « rentre », on ne peut pas dire autrement. Arrête de niaiser pis va écouter leur son sur Bandcamp.

BRONCO

Quand Bronco monte sur le stage, le Bal est rempli et prêt à les écouter. Le band a une vibe de rock pure : leur musique, leur look et leur attitude. On voyage entre un rock très propre et un son plus trash pendant le spectacle. On en a parlé plusieurs fois de Bronco sur écoutedonc.ca, mais je tiens à dire que Gab Bégin, elle rocke comme t’as jamais vu. Elle l’a, pis on voit qu’elle est passionnée par la musique. Ça se sent, pis elle le transmet merveilleusement bien à son public. Et le reste du groupe ne laisse pas sa place non plus; les gars ont l’air de tripper, et ils sont le fun à regarder. Fait que prochaine fois que t’as le goût de mettre ton jacket de cuir, va voir Bronco pis va rejoindre les autres rockeurs de la ville.