Alexandre Poulin, Moulin Michel, 27 octobre 2017

Alexandre Poulin visitait le Moulin Michel à Bécancour pour la toute première fois le 27 octobre dernier. Son public le plus fidèle l’attendait depuis longtemps, si bien que le spectacle a affiché complet assez rapidement.

Alexandre est un amoureux de l’histoire et du français. Dans son spectacle, il raconte autant d’histoires qu’il chante de chansons, même que je pense qu’il raconte plus qu’il chante. Selon moi, c’est ce qui fait que ses spectacles n’ont jamais besoin d’énormément de promotion pour être complets. Les gens savent que le spectacle ne ressemblera en rien à ses albums qu’on écoute chez soi. J’ai été tellement prise par ses histoires que j’ai oublié que je devais prendre des notes. C’est un spectacle où il faut se laisser aller et vider ses émotions.

Le spectacle commence avec la pièce Couleurs primaires, sorti de son tout récent album, Les temps sauvages. Comme c’est le spectacle de sa tournée pour cet album, je m’attendais à entendre ses chansons populaire telles que L’écrivain et Souffler sur les braises lors du rappel. C’est toutefois en début de spectacle que quelques plus vieilles chansons ont été jouées, et je dois avouer que j’ai été surprise, mais surtout très heureuse de ne pas attendre deux heures avant de les entendre.

Je le savais conteur, mais je ne le savais pas rockeur. Oui oui, il a offert un segment du spectacle où son côté plus fêtard ressort en chantant, entre autres, la pièce Fernand. Tout au long du spectacle, il nous raconte les histoires de sa vie avec comme fil conducteur la persévérance et l’importance de croire en ses rêves. Il raconte comment un livre sur Maurice Richard a changé sa vie. Il a terminé en nous bourrant d’émotions pour s’en retourner chez soi avec la chansons Entre chien et loup.

En plus d’être généreux pendant sa performance, il l’est tout autant avec son public, âgé de 7 à 77 ans. Il a d’ailleurs tenu à aller à sa rencontre après le spectacle.

Je n’avais pas de photographe sur place, mais il y avait des caméras vidéo, alors nous pourrons voir bientôt des images de ce magnifique spectacle dans cette salle. Si vous n’êtes jamais allé au Moulin Michel, je vous jure que vous manquez quelque chose! Pour toute la programmation, c’est ici : http://www.pleinsud.ca/spectacle

 

Quoi faire ce week-end?

L’équipe d’ecoutedonc.ca se prépare une fois de plus à une grosse fin de semaine. Vous en aurez pour tous les goûts!

Vendredi 24 avril

Crédit photo : Camille Gagnon
Crédit photo : Camille Gagnon

On ne peut passer sous silence le spectacle de lancement du magnifique album Flood de la formation québécoise Harfang. Vous avez compris qu’on y sera (nombreux) et que même si vous aurez droit à une couverture complète du spectacle (y compris de la première partie avec les non moins excellents Men I Trust) par vos blogueurs préférés, vous devez absolument y être. Notez bien, les portes ouvrent à 19 heures et le spectacle commence à 20 heures. Pour 10 $, difficile de trouver mieux.

On dit ça, mais si la musique planante et atmosphérique à la Radiohead et Patrick Watson, c’est pas votre genre, c’est à La Source de la martinière que vous irez pour Die Mannequin et Secret Broadcast. De la grosse musique aussi pesante que dansante parfaite pour faire la fête jusqu’aux petites heures. Juste pour voir la leader de Die Mannequin Care Failure rocker solide, ça vaut la peine. Portes à 19 heures, spectacle à 20 heures. 15 $ plus frais.

Paul Cargnello et Charlie Foxtrott seront de leur côté à L’AgitéE pour une soirée de rock festif et engagé. 10 $ à la porte, ça commence à 20 heures. Pis on commence ça avec du dub et du reggae. Paix et diversité qu’ils disent.

Samedi 25 avril

Tout d’abord, réglons le cas du spectacle complet tout de suite : Alexandre Poulin sera au Petit-Champlain à 20 heures. En première partie, la formation de Québec Tous Azimuts, qu’on a reçue en entrevue cette semaine. Ça devrait être une excellente soirée. En passant, si vous pensiez vous reprendre et y aller dimanche, c’est complet itou. 😉

Parlant de complet, on allait presque oublier de vous parler du lancement de Michael Sea, un sympathique auteur-compositeur-interprète de la Rive Sud qui vient nous présenter son premier album qui oscille entre le pop et le country. On a entendu le disque, on devrait vous en parler prochainement, ça fait presque oublier qu’il se trouve dans la même catégorie que Florida Georgia Line. 😉

Au Pantoum, on a Oromocto Diamond et sa musique déjantée, ainsi que les légendaires Zoobombs, directement du Japon (et les Haligoniens de This Ship). C’est au Pantoum. Les portes ouvrent à 20 heures, le party devrait être lancé vers 21 heures et on vous invite à apporter vos consommations, as usual. Tout ça pour seulement 10 $. Oh, Oromocto Diamond en profite pour lancer OPONONI, un nouvel album qui déménage!

Y’a tout plein d’autres spectacles toute la fin de semaine. Allez voir Quoi faire à Québec ou VOIR, ils vont vous aiguiller!