Catégories
Festivals Nouvelles Région : Mauricie

(SPECTACLE) Lancement de la programmation de la 11ième édition du Festival de Blues de Donnacona

 

Mercredi le 4 mai 2016 avait lieu le lancement de la programmation du Festival de Blues de Donnacona à la maison de la culture Georges-Hébert-Germain. Pour cette 11ième  édition qui se tiendra du 11 au 14 août 2016 à Donnacona, monsieur Yannick Lambert, directeur de la programmation, a concocté 4 soirées d’excellent blues. Parmi les artistes à voir notons Sean Chambers Band (Tampa Bay, Floride 11 août), Albert Cummings (Boston, 12 août), Bob Margolin (Atlanta, Georgie, ancien guitariste de Muddy Waters) et Bob Corritore (Phoenix, Arizona, 13 août), Royal Southern Brotherhood (Nouvelle Orléans, Louisiane, 13 août) et JL Fulks (Boca Raton, Floride, 14 août) ainsi que plusieurs autres.

Le comité organisateur, sous la présidence de monsieur Pierre Soucy est composé de Yannick Lambert, Ginette Carrier, Jean Brière, Yves Fecteau, Pierre Lambert, Marco Trépanier, Gilles Boisvert, Nathalie Leblond, Michel Rochette et Michel Chevalier. Il faut aller sur le site www.donnaconablues.com pour voir la programmation complète et réserver votre laissez-passer pour le festival. Vous pouvez même camper sur le site du festival pour ne rien manquer.

Amateurs de blues, ne rater sous aucun prétexte cette 11ième  édition car elle sera mémorable.

Catégories
Région : Mauricie Spectacles

[SPECTACLE] Philip Sayce: Une tornade s’est abattue sur Trois-Rivières

 

Jeudi le 7 avril dernier, sans avertissement, une tornade blues-rock appelée Philip Sayce a secoué le Ti-Petac de Trois-Rivières. Du blues…du gros blues rock, qu’on a reçu en pleine face et qu’on a bu jusqu’à enivrement.

Rares sont les artistes, voire guitaristes, qui parviennent à donner à leur musique une personnalité et un son unique, immédiatement identifiable, qui bouleverse nos sens, qui fait vibrer notre corps et résonne jusqu’au plus profond de nos tripes. Il y a de ces rencontres musicales qui parviennent vraiment à nous impressionner, Philip Sayce est l’une de celles-là. Il nous a littéralement ébahis par son talent et son habileté. La guitare six cordes grinchait, hurlait, crachait et gémissait sous le doigté intense de Sayce. Que ce soit un blues cochon ou un blues à la rythmique bien sentie, il n’y a eu aucun bris d’ambiance. Au début de sa carrière, ce guitariste canadien a collaboré avec entre autres Jeff Healey et Melissa Etheridge. C’est en 2009 qu’il s’affiche solo avec Peace Machine, le premier de trois albums qui lui permettront de se bâtir une solide réputation parmi  les meilleurs guitaristes blues-rock de la nouvelle génération.

Philip Sayce était accompagné de Joel Gottschalk à la basse et de Kiel Feher à la batterie. Le trio nous a livré plusieurs pièces du dernier album Influence, qui se veut un hommage à la musique et aux artistes qui l’ont le plus influencé  ainsi que des compositions originales. Mes coups de cœur de la soirée vont pour les pièces Out Of My Mind, Fade Into You, Light’Em Up, Green Power et Easy On The Eye.

La première partie du spectacle fut confiée à Kim Greenwood, un excellent guitariste de blues, il était accompagné de Jean-François Forget à la batterie. Une prestation trop courte, mais excellente où Kim nous a joué de ses compositions et quelques covers de grands bluesmen dont Doyle Bramhall II qu’il affectionne tout particulièrement. Une soirée comme ça aura permis de recharger nos batteries blues…jusqu’au prochain spectacle.

Voici mes photos: