[SPECTACLE] Kandle (+ Jane Ehrhardt), Le Cercle, 3 septembre 2015

2015-09-03-16Les concerts de Kandle Osborne et de ses Krooks (quatre garçons pas juste dans le vent) sont toujours attendus à Québec. Il s’agissait de sa troisième visite au Cercle et les fans, tant au parterre qu’en haut, n’ont pas hésité à manifester leur joie aussitôt que la jeune auteure-compositrice-interprète est montée sur scène.

Avec Kandle, the Krooks forme un groupe guitare-guitare-guitare-basse-batterie. Parfait pour ce son qui mélange avec justesse le rock, le blues et le folk avec une touche un brin vintage! Sur scène, c’est un mur de guitares qui accompagnent la magnifique voix de Kandle, beaucoup plus puissante que sur l’album.

En fait, les chansons de son premier album complet In Flames semblent avoir pris un peu de punch (c’est pas comme si elles en manquaient déjà). Même les chansons les plus calmes étaient entraînantes et cette magnifique de Girl, You’ll Be a Woman Soon a terminé la job : le public était conquis!

2015-09-03-14Pas une seule seconde de ce concert, même pendant les deux ou trois nouvelles chansons présentées par le groupe, ne s’est déroulée sans qu’on tape du pied, qu’on hoche de la tête, ou qu’on se laisse aller les hanches. De leur côté, Kandle et ses Krooks avaient un plaisir évident et contagieux. Il y a une symbiose parfaite entre les membres de ce groupe et ça paraît. Kandle a beau être magnifique et attirer l’attention sans avoir à lever le petit doigt, les gars ne sont pas là pour faire de la figuration! Par exemple, Sam Goldberg Jr. (Broken Social Scene, Yardlets) enfile les solos et semble s’amuser comme un gamin pendant que les deux autres jeunes hommes à l’avant-scène chantaient en harmonie et que le batteur essayait de faire disparaître toute la boucane autour de lui.

2015-09-03-13La boucane. Faut que j’en parle. On a un peu abusé, je crois, et ce n’est pas mon oeil de photographe qui se plaint (je comprends parfaitement que le show est destiné aux spectateurs). Les musiciens en avaient de la misère à respirer. Ça a beau être de la vapeur, on finit par suffoquer! Mais bon, de loin, ça donnait un effet assez spectaculaire…

Plaisir renouvelé. On a déjà hâte à la prochaine visite.

Jane Ehrhardt

2015-09-03-1Jane Ehrhardt avait la lourde tâche de réchauffer la salle pour Kandle et elle a tiré de son répertoire des chansons qui s’intégraient bien au programme de la soirée. Seule au piano ou accompagnée de sa guitare, Jane a chanté des chansons beaucoup plus douces que celle qui l’a suivie, mais n’ayez crainte : pour une rare fois, les spectateurs présents écoutaient religieusement toutes ces belles chansons. J’en ai même surpris quelques-uns à fredonner les airs qui se trouvent sur Terminus!

Belle entrée en matière qui complétait bien le menu de la soirée!

Photos : Jacques Boivin

[À voir] Kandle + Jane Ehrhardt, 3 septembre @ 20 h, Le Cercle

Les visites de Kandle Osborne à Québec sont toujours des occasions de faire la fête. C’est que la jeune femme sait comment enflammer ses spectateurs! Son mélange de blues, de vieux folk et de rock sale est efficace et Kandle a une voix puissante, pleine de soul, qui vient nous prendre par les tripes.

Ce sera donc un bonheur de la retrouver ce jeudi dès 20 heures au Cercle avec son band bien à elle, The Krooks, et les chansons d’In Flames, un album qui donne des frissons.

La première partie sera assurée par nulle autre que l’auteure-compositrice-interprète de Québec Jane Ehrhardt (dans un très rare spectacle à Québec cet automne). Gageons que de nombreuses chansons de son excellent maxi Terminus seront mises de l’avant.

Les billets sont 15 $ en prévente, 18 $ à la porte le soir du spectacle. D’ici là, vous pouvez vous procurer vos billets au Knock-Out, à la billetterie du Cercle et sur lepointdevente.com.

[OSHEAGA] Plus de détails sur STARS et Karim Ouellet

Oshe et Aga, les deux mascottes du festival
Oshe et Aga, les deux mascottes du festival

Aujourd’hui, en plus d’annoncer que le festival affiche complet, evenko en a profité pour donner plus de détails sur la carte blanche remise à Karim Ouellet ainsi que sur les invités qui seront avec Stars sur scène. Rappelons qu’après l’annulation de Stromae, l’organisation a sorti les gros canons avec la présence de Stars interprétant en intégralité un de leur plus grand album, soit Set Yourself On Fire. 

Les invités du groupe, selon la Gazette de Montréal, seront Kevin Drew, du collectif Broken Social Scene, Patrick Watson, Of Monsters and Men, Murray Lightburn du groupe The Dears, Andrew Barr (la moitié des Barr Brothers) ainsi que Bahamas. Aux instruments, notons l’ajout de Marika Anthony-Shawet et Erik Hove, qui ont tout deux participé à l’album. Plusieurs pièces de Set Yourself n’ont pas été interprétés depuis un quelques années, il sera très intéressant de voir le groupe se lancer dans une aventure aussi unique. Je vous conseille, pour en savoir plus, cette super entrevue réalisée par Erik Leijon sur le site web de la Gazette. Ce concert unique sera sur la scène de la Montagne le vendredi 31 juillet à 18h25.

Karim Ouellet - Photo : Jacques Boivin
Karim Ouellet – Photo : Jacques Boivin

En ce qui concerne la carte blanche de Karim Ouellet, un communiqué de la part d’Osheaga annonce qu’Ariane Moffat, Claude Bégin, Loud Lary Ajust, Sarahmée, King Abid et Kandle seront tous sur scène avec le chanteur. Cette nouvelle survient seulement quelques jours après le concert surprise du chanteur de Québec au Festif! de Baie-St-Paul. Il sera super intéressant de voir tous ces invités sur une même scène avec le chanteur. Nous lui avons d’ailleurs parlé la semaine dernière. Le concert, unique en son genre aussi, sera présenté le samedi 1er août à 14h00 sur la scène Verte.

Nous serons du festival cette année pour une couverture complète! Suivez-nous sur les réseaux sociaux et sur le blogue pour des comptes-rendus détaillés ainsi que quelques entrevues.

Kandle au Cercle en septembre!

KandleExcellente nouvelle annoncée par District 7 production ce matin : la talentueuse Kandle débarquera au Cercle avec ses Krooks le 3 septembre prochain! Celle qui nous a donné l’excellent In Flames l’année dernière sera de retour avec Sam Goldberg Jr. (qu’on a vu avec Yardlets pas plus tard que la semaine dernière) et le reste de son groupe de musiciens solides.

Les billets (15 $) sont en vente chez EXO, au Knock-Out, à la billetterie du Cercle sur sur lepointdevente.com.

On aura sûrement l’occasion de vous en parler plus en détails à la fin de l’été. Cependant, ne perdez pas trop de temps pour acheter votre billet, ça risque de s’envoler!

Photo : ecoutedonc.ca – archives

[ALBUM] Yardlets – « Good Hangs »

C’est en juillet 2012 que Yardlets fait son apparition sur la scène musicale montréalaise. Considérés comme un supergroup (comme le disent si bien les anglophones), les deux membres du duo ont déjà une carrière bien établie dans le monde de la musique. Sam Goldberg Jr. est membre du groupe Broken Social Scene et de The Krooks (le groupe qui suit la charmante Kandle en tournée) et Jeff Edwards est connu pour son implication dans Shot While Hunting. Sur le premier album, le batteur de la formation n’est nul autre que Sebastien Grainger de Death From Above 1979! Le duo s’est entouré de plusieurs autres artistes, dont David Deias à la batterie en remplacement de Sebastien Grainger sur cet album et Tim Fletcher (The Stills) à la basse.

Yardlets - Good Hangs
Yardlets – Good Hangs

Le concept reste le même que sur Middle Ages (2012), soit de faire de la musique de façon simple et minimaliste pour avoir un résultat accrocheur et réel. Oubliez la réalisation léchée et les longues heures de travail au studio sur Good Hangs. Le duo nous offre plutôt une performance rock garage, parfois punk, parfois shoegaze, pour le plus grand plaisir des amateurs de musique de garage. Enregistré au mythique Studio Breakglass dans la Petite-Italie, à Montréal, l’album qu’a voulu créer Yardlets est simple, mais efficace. Le fait que l’album soit tourné en studio vient quand même ajouter un aspect moins logique de la vocation du groupe. Le duo a essayé de faire fi de l’aspect studio et il a tenté de recréer cet aspect garage de son son. C’est réussi, mais c’est moins garage que leur premier opus. La réalisation de Jace Lasek  (Besnard Lakes) est minime, mais présente. Nous ne sommes pas dans la même ligue que l’album de 2012 enregistré sur un ordinateur portable.

La simplicité de cet album est, certes, la force du groupe. Tout au long de l’écoute, nous sentons l’esprit punk garage du groupe. C’est accrocheur, les rythmes sont soutenus, la réalisation est minimaliste : nous écoutons un vrai album sale. C’est accompagné d’une belle touche d’humour et de dénonciation cynique dans l’esprit punk. Par contre, les paroles peuvent parfois sembler inutiles et seulement être un passage obligé… Certaines paroles, dont cet extrait tiré de UnModern Man, démontre une insouciance du texte de la part du duo…

Don’t ask why i like Star Trek 
My toilet is filthy 
I have a pizza under my loveseat 
I drive a white Chevy Malibu 
I have a black belt in Kung Fu

C’est la plus grande faiblesse de cet album. Il faut souvent faire fi des parole pour apprécier la musique du groupe. Par contre, il y a de belles pièces qui sauront faire sourire les rockeurs de Montréal, dont cet extrait tiré, encore une fois, de UnModern Man.

My favourite concert was 
Metallica and Guns and Roses 
At the olympic stadium 
Faith No More opened 
James burnt his face off 
In a pyro accident 
And when the Guns ended short 
The city went to shit 

Au total, on retrouve onze pièces qui totalisent près de 45 minutes. Le son punk est très intéressant et fait du bien au paysage musical de Montréal, qui, au cours des dernières années, est très axé vers la musique alternative. La voix de Jeff Edwards est très sombre et mystérieuse, ce qui vient ajouter une touche de noirceur à l’album. Elle est souvent faible et retirée pour laisser place aux instruments.

Nous sommes loin d’un grand album avec Good Hangs. Par contre, l’écoute en vaut la peine. La musique simple et sans grande réalisation est de plus en plus rare en 2015 et c’est très intéressant d’entendre ce qui pourrait être (pour certaines pièces) des ébauches de chansons à retravailler plus tard. Attention, c’est loin d’être négatif comme propos. C’est ça Yardlets : des pièces sales, peu travaillées et enregistrées en peu de temps pour que l’on ressente, en tant qu’auditeurs, l’esprit qui régnait lors des répétitions et en studio.

Yardlets viendra nous présenter Good Hangs au sous-sol du Cercle le 21 mai prochain à 21 h (portes : 20 h). L’esprit du sous-sol du Cercle est parfait pour la musique de garage du groupe. En prime, les premières parties (Elsa et Doloréanne) seront satisfaire vos oreilles avant le groupe principal. Les billets sont seulement 10 $ (+ frais) en prévente, 12 $ à la porte. Ils sont disponibles au Knock-Out, à la billetterie du Cercle et sur lepointdevente.com. Le concert est présenté par Le Cercle – Lab Vivant et District 7 Production.

Quoi voir ce week-end?

Oh, là là, encore une grosse fin de semaine côté spectacles. Comme toujours, il s’agit de nos choix. Vous trouverez une liste exhaustive sur des sites comme l’excellent quoifaireaquebec.com.

VENDREDI 20 MARS

(Photo : ecoutedonc.ca/archives)
(Photo : ecoutedonc.ca/archives)

Kandle est avec ses Crooks au Vieux bureau de poste de Saint-Romuald. La jeune femme est en feu depuis le lancement de son plus récent album, In flames. Si vous aimez votre rock très old school, vous ne voudrez pas manquer la prestation de la fougueuse blonde. Le spectacle commence à 20 heures, les billets sont 20 dollars.

Les amateurs de hip-hop se retrouveront pour leur part à l’Impérial Bell où les attendent la 19e édition du festival Boom. Au menu, Souldia, Vita Nova, PCL et 8eme ainsi que les finalistes du concours Boom 2015. Les billets sont 28,50 $, les portes ouvrent à 19 h 30 et le spectacle commence à 20 h 30.

Le groupe Whisky Legs, qu’on pourra voir la semaine prochaine à Limoilou, sera de son côté au Cosmos de Lévis. Un beau mélange de soul et de blues rock vous attend. Ça commence à 20 h 30 et c’est gratuit.

(photo : Jay Kearney)
(photo : Jay Kearney)

Pour leur part, Robbob et le Limoilou libre orchestra seront au Triplex suspendu de Limoilou pour fêter l’arrivée du printemps. Mélange très festif de folk, de musique cajun et de sonorités hawaiennes, on a souvent l’impression d’entendre des chansons pour enfants qui s’adressent aux adultes. Le tout dans la joie et la bonne humeur. C’est là que vous nous trouverez. 21 heures, contribution volontaire.

On serait fous de ne pas vous parler du spectacle de Les guerres d’amour et BEAT SEXÜ au Pantoum. Premièrement, parce que BEAT SEXÜ vient d’annoncer une campagne de sociofinancement pour produire un album mettant en vedette les artistes d’ici. Deuxièmement parce que j’ai entendu dire qu’on allait parler à BEAT SEXÜ la semaine prochaine. Troisièmement, parce que ces deux bands-là vont casser la baraque. Les portes ouvrent à 20 heures, les spectacles commencent vers 21 heures, ça coûte un gros 10 $ pis t’amènes ta bibine. 😉

 

SAMEDI 21 MARS

Les amateurs de folk indé atmosphérique se dirigeront vers Le Cercle, qui accueille l’excellent Mark Berube. La première partie sera assurée par Myriam Gendron, qui a mis en musique les mots de Dorothy Parker. Folk extrême. 17,50 $, les portes ouvrent à 19 heures, le spectacle commence à 20 heures.

bodh'aktanIl y a aussi, dans un registre beaucoup plus festif, la gang de Bodh’aktan, qui va prendre d’assaut l’Impérial Bell et fêter la St-Patrick avec Rudy Caya (Vilain Pingouin) comme artiste invité, ainsi que l’auteur-compositeur-interprète-qui-a-déjà-été-victime-de-persécution TREMBLAY et les excellents rockeurs de CARAVANE en première partie. Le vert sera à l’honneur et l’ambiance sera au gros party. On en profite, parce que le groupe passe autant de temps en Europe qu’au Québec ces temps-ci! Gros party pour 25 $.

 

DIMANCHE 22 MARS

11064417_10153655345033625_1766566522_oOn vous en a parlé cette semaine, nous allons voir The Rural Alberta Advantage, qui débarque pour la première fois au Petit Impérial. Indie rock canadien très typique, mais avec une personnalité très forte et des refrains que vous ne pourrez pas vous enlever de la tête. En première partie, un autre Ontarien, Kalle Mattson. Pour seulement 13 $ le sésame, on parle d’une magnifique occasion à saisir!

 

Comme vous voyez, il s’agit d’un autre très gros week-end côté spectacles. Et encore, on n’a fait qu’effleurer la surface, j’ai vu plein d’autres spectacles au Café Babylone, au Cercle, au Scanner et dans de nombreuses autres salles! Alors si rien dans cette liste ne vous allume, consultez les calendriers de sites comme Quoi faire à Québec.

Allez, bons shows, amusez-vous bien, on se revoit demain pour un petit compte-rendu du spectacle de Robbob. Et lundi pour TRAA.

(et la semaine prochaine : on parle des nouveaux albums de Louis-Jean Cormier (qui vient à Québec en septembre) et Laura Marling (qui ne viendra pas à Québec, mais qui s’arrêtera à Montréal)… et de plein d’autres choses!)

Spectacle : NuitsFEQ (Kandle, Jimmy Hunt et Karim Ouellet), Impérial de Québec, 16 mai 2014

Karim OuelletC’est un Impérial de Québec embrasé (et plein à craquer) qui a acclamé Karim Ouellet lorsque celui-ci a foulé les planches de l’Impérial de Québec vendredi dernier. Faut dire que Ouellet avait mis le paquet : en plus de ses collaborateurs habituels (dont King Abid, véritable dynamo), le fin renard a fait appel à des choristes et à une section de cuivres (dont un des membres de Misteur Valaire).

Karim OuelletCeux qui ont déjà vu l’auteur-compositeur-interprète en spectacle pourront en témoigner : ces ajouts donnaient aux chansons déjà savoureuses de Ouellet encore plus de couleur. Après une tournée européenne en première partie de Stromae où il a fait très bonne impression, il devait être plaisant pour Ouellet de retrouver ses fans des premières secondes, ceux qui connaissent ses toutes ses chansons par coeur. On pourrait dire qu’en plus des trois choristes sur scène, il y en avait près de 900 dans la salle…

Karim Ouellet et Ariane MoffattParmi les invités, il y a la petite soeur, Saramée, qui a livré un rap fougueux, ainsi que Koriass, qui a suivi (mais que nous avons malheureusement manqué, gardienne oblige). Sans oublier Ariane Moffatt, venue interpréter avec Ouellet sa composition printannière, Soleil chaleur. Oui, il les a toutes faites, il en a même ajouté une petite nouvelle!

Karim OuelletJe crois qu’on peut le dire : Karim Ouellet est le roi de la pop à Québec et ses sujets en ont eu plein les oreilles. Triomphe.

Je vais revoir Karim Ouellet en première partie de Stromae à Montréal en juin. Une chance que le show n’est pas à Québec, j’ai l’impression que notre renard lui aurait volé la vedette. 😉

KandleEn première partie, soulignons l’excellente (mais brève) prestation de Kandle, qui a su charmer le public avec son rock énergique et assurer, ainsi que Jimmy Hunt, qui nous a offert quelques morceaux choisis de son excellent album Maladie d’amour.

Jimmy HuntEn passant, Louis Bellavance, le directeur de la programmation du Festival d’été de Québec, est monté sur scène pour nous annoncer que les NuitsFEQ seraient de retour dès cet automne. On risque d’y être nous aussi!

Les nuits FEQ à l’Impérial de Québec – 3e soirée *** CONCOURS ***

Question de nous faire patienter jusqu’au mois de juillet (oui, on le sait, manque la programmation de l’ÉlectroFEQ, plus de détails à ce sujet bientôt), les organisateurs du Festival d’été de Québec ont eu la bonne d’idée d’organiser les Nuits FEQ une série de spectacles à l’Impérial de Québec mettant en vedette des artistes que vous avez déjà vus au Festival, d’autres que vous aimeriez voir, voire quelques découvertes surprenantes.

Trois spectacles ont été annoncés :

1er mars : Le groupe montréalais Sam Roberts Band et son pop-rock efficace et accrocheur sauront charmer les gens de Québec. Le dernier album, Lo-Fantasy, a eu de bonnes critiques un peu partout, et servira de catalyseur à ce qui devrait être tout un party. Le groupe indie rock albertain Fast Romantics et Mauves, un excellent band de Québec, ouvriront le bal.

3 avril : Ce sera au tour du groupe torontois Down With Webster, qui a fait un passage remarqué au dernier FEQ, de divertir ses fans de Québec. Un nouvel album devrait paraître au printemps, alors attendez-vous à du nouveau matériel. SonReal et Loud Lary Ajust assurent les premières parties.

Nuits FEQ Karim16 mai : Les amateurs de musique d’ici seront comblés alors que Karim Ouellet (qui arrive tout juste d’une tournée française où il a mis le party en première partie de Stromae) viendra chanter l’amour (ainsi que d’autres chansons de son génial Fox) chez lui, dans sa ville. Avec Karim, on peut s’attendre à tout, surtout si c’est bon! De plus, monsieur Ouellet ne viendra pas seul! Non, non, non, les amis! Le renard s’offre la totale! Koriass, Ariane Moffatt et la section de cuivres de Misteur Valaire se joindront à Karim. Ça sera MÉ-MO-RA-BLE, et on nous annonce d’autres surprises.  Comme si ce n’était pas assez, Jimmy Hunt sera également présent et proposera des pièces de son plus récent album, Maladie d’amour, que j’ai beaucoup aimé. Ça ne s’arrête pas là! La talentueuse Kandle viendra aussi défendre son nouvel album In Flames.

Trois spectacles, trois ambiances, il y en a pour tous les goûts!

Les billets sont presque donnés : 15 $ par soir, à la billetterie de l’Impérial (http://imperialdequebec.com). Les portes ouvrent à 19 heures, les shows commencent à 20 heures précises.

Plus de détails ici : http://infofestival.com/Programmation/Nuits-FEQ-presentees-par-Bell/

Nuits FEQCONCOURS – GAGNE TA PAIRE DE BILLETS POUR LE SHOW DU 16 MAI!

Ça vous tente d’aller voir la troisième représentation des Nuits FEQ avec Kandle, Jimmy Hunt et Karim Ouellet (et ses invités) le 16 mai prochain? ecoutedonc.ca s’est associé au Festival d’été de Québec pour offrir à une personne très chanceuse une paire de billets pour cet événement.

Comment participer :

Dans les commentaires de cette page, dites-nous simplement quel est l’artiste que vous avez le plus hâte de voir au Festival d’été de Québec cette année. Oh, assurez-vous de laisser une adresse de courriel valide.

Le 9 mai prochain, vers 17 heures, je ferai tirer une paire de billets parmi les personnes qui auront répondu ici, sur Facebook ou sur Twitter. Pas besoin de participer sur toutes les plateformes, ça ne vous donnera pas plus de chances. Le concours est ouvert à tous, alors répandez la bonne nouvelle et faites découvrir ce blogue sympathique à tous vos amis!