Catégories
Région : Mauricie Spectacles

[SPECTACLE] Lakes of Canada à la Chasse-Galerie de l’UQTR (3 novembre 2016)

 

L’UQTR a été complètement surprise par Lakes of Canada jeudi le 3 novembre. Plusieurs curieux s’étaient présentés pour assister au spectacle gratuit dans le cadre des Soirées Cachées CFOU, concept où le nom de l’artiste est uniquement révélé le matin même.

Le spectacle a commencé plutôt doucement, avec une pièce en version « acoustique » pour poursuivre avec un autre qui « fesse dans le dash », ainsi décrite par Sarah Morasse (clavier, orgue et voix). C’est là que j’ai vu les têtes dans le public se retourner les unes vers les autres qui semblaient se dire « ok, wow, je ne m’attendais pas à ça ». C’est l’effet que le groupe a eu sur le public toute la soirée et c’est cet effet que ça m’a fait la première fois que je les ai vus au Festival de Musique Émergente en Abitibi-Témiscamingue (FME).

Ils nous ont surpris tant en chantant en duo sur une mélodie plus douce et romantique qu’en jouant rapidement et fort, accompagnés de tambours et de la voix de Jake Smith qui semble n’avoir aucune limite.

La pièce Transgressions, pièce titre de leur album a été joué deux fois (oui oui!), une fois comme sur l’album original et une fois en version « acoustique ». Sarah a aussi raconté que leur passage sur la scène de l’Agora des arts au FME a été magnifique et qu’ils ont pleuré lorsqu’ils ont vu la vidéo récapitulative de l’événement avec, justement, la chanson Transgression qui est utilisée comme musique de fond de la vidéo.

 

Ce groupe a été parmi mes deux coups de coeur du FME et le spectacle que j’ai vu à la Chasse-Galerie confirme encore plus que c’est un groupe à suivre de près dans les prochains mois et années.

En plus d’avoir eu droit à deux nouvelles pièces, le public a pu chanter avec eux dans la salle lors des deux dernières chansons du spectacle. Le groupe est descendu chanter a capella en formant un cercle avec les gens du public.

Catégories
Région : Mauricie Spectacles

[SPECTACLE] Lakes of Canada (+Fred Woods), 14/11/2015, Shop du Trou du diable (Shawinigan)

Le groupe gospel/soul indie rock progressif montréalais du nom de Lakes of Canada s’est arrêté à Shawinigan dans le cadre de leur tournée canadienne le samedi 14 novembre dernier. Le groupe est venu y présenter son dernier album concept Transgressions inspiré de l’œuvre La Servante Écarlate (The Handmaid’s Tale) de Margueret Atwood.

Avant de nous offrir leur spectacle, le public shawiniganais a pu voir l’œuvre en première partie Fred Woods (originaire de Shawinigan) accompagnée de sa guitare (originaire de Shawinigan? On l’ignore). Avec son folk chaleureux couplé à l’ambiance aux petites chandelles et d’une bonne bière du Trou du diable, la table était mise pour passer une belle soirée.

Après Fred Woods et un court entracte (on aime ça!), Lakes of Canada a démarré sa performance sous le ton fort de ses percutantes percussions. Le groupe a présenté en intégralité son dernier effort studio. Tout au long du spectacle, on a pu admirer les multiples talents de certains musiciens qui fessaient la rotation entre le tambour, la guitare, la basse, le clavier et même la cloche. La bande de Montréal s’est même permis d’offrir une chanson inédite que le groupe n’a pas encore enregistrée, We Will Outlive The Sun, aux spectateurs de la Wabasso. Comme finale, le groupe est descendu de la scène pour se rendre sur le parterre pour y chanter Eden, tous accolé,  en version a capella.  Un très beau moment qui a permis de réunir la foule.

Parlant de foule, j’ignore si celle-ci avait peur de se noyer, mais on la sentait timide à plonger  dans le spectacle, elle qui se tenait assez loin de la scène. De plus, à la moitié du spectacle il y avait clairement moins de monde que lors de la première partie. L’attention de cette dernière était parfois majoritairement tournée à faire de la causerie. Néanmoins pour les gens qui sont venus écouter un spectacle de musique, les deux prestations furent franchement intéressantes.

Pour en savoir davantage sur le groupe ou pour connaître les prochaines dates de spectacles, vous pouvez consulter leur site web www.lakesofcanada.com.

Vous pouvez aussi lire la critique de l’album Transgressions au lien suivant : http://ecoutedonc.ca/2015/11/02/album-lakes-of-canada-transgressions/

Crédit photo : Adrien Letoux

Catégories
Albums

[ALBUM] Lakes of Canada – « Transgressions »

Lakes of CanadaLe 16 octobre dernier, le groupe rock progressif montréalais Lakes of Canada, composé de Jake Smith, Sarah Morasse, Conor O’Neil, Tim Dobby et Greg Halpin,  sortait l’album Transgressions. Un album qui, à la première écoute, me semblait tout droit sorti d’une comédie musicale sombre, avec un style rock des années 80, mis à jour avec les styles et technologies d’aujourd’hui.

Je dois vous dire qu’à la sortie d’un album, j’aime toujours y aller au « feeling » et ne pas me renseigner sur ce que je m’apprête à écouter. Dans ce cas-ci, j’ai eu une belle surprise en creusant dans les informations sur l’album après quelques écoutes. Tout un concept est rattaché à la démarche artistique de cet album. En effet, ce deuxième opus, écrit par Jake Smith, est inspiré du roman The Handmaid’s Tale que Jake a trouvé dans les choses de sa mère suite à son assassinat en 2010. Vous comprendrez donc que c’est sombre et théâtrale avec des thèmes comme la mort, la disparition et l’égalité.

C’est un album de 12 pièces pour les curieux mélomanes et pour les créatifs qui veulent se laisser emporter dans un monde quasi fictif et sombre.

*Ils seront en spectacle à La Shop du Trou du diable le 14 novembre prochain

http://soundcloud.com/lakesofcanada/sets/transgressions-not-for

Informations :

L’album a été produit par Jace Lasek (The Besnard Lakes, Arcade Fire, Patrick Watson) au Studio Breakglass de Montréal