[ALBUM] Lubik – « Vivant »

Lubik est un groupe originaire de La Sarre en Abitibi. Dernièrement, le 12 mai 2017, ils ont sorti leur deuxième album studio en carrière, Vivant, où, la très forte majorité du temps, ils amènent des influences de punk et de rock heavy. On s’en rend compte dès la première chanson, One Shot Deal, Pt. 1, qui vous indique tout de suite ce à quoi va ressembler presque le restant de l’album. Leur style de musique est à mi-chemin entre Vilain Pingouin, groupe de rock culte de l’histoire du Québec, et Les Vulgaires Machins, qui joue dans le punk plus heavy.

Lors de l’écoute des onze chansons de l’album, on sent que Lubik tente d’amener diverses influences à sa musique pour éviter de tomber dans la redondance, comme par exemple lorsque l’on écoute la troisième chanson de l’album, Everest, où l’on peut entendre au début de la chanson le chanteur seul avec une guitare acoustique. Dans la septième chanson, One Shot Deal, Pt. 2, on assiste à une pièce instrumentale bien montée; une pièce qui commence tranquillement, et à laquelle au fur et à mesure que la pièce avance, on entend le rythme accélérer. Elle n’est pas sans rappeler certaines chansons de Nirvana, avec son intro un peu grunge. Dans la chanson suivante, Sunshine, la pièce a un rythme un peu plus lent, mais on écoute une chanson qui fait du bien, qui n’est pas déprimante, de par les paroles. L’avant-dernière pièce de l’album, une autre pièce instrumentale qui se nomme L’infarctus, est un solo de piano de presque 3 minutes; c’est une pièce très étonnante, qui nous sort de la zone dans laquelle l’album nous a mis tout du long. En écoutant cette pièce-là, qui est très sombre, on comprend le groupe Lubik qui nous dit qu’il tire certaines influences du grand artiste également d’Abitibi, Richard Desjardins, car elle fait très « musique classique », et Desjardins a reçu une formation classique pour son jeu de piano. Cette pièce détonne par rapport aux autres, cela va sans dire, mais elle est quand même judicieusement placée et utilisée dans l’album, car elle est jointe avec la pièce suivante et dernière de l’album, Apocalypse; les deux pièces ensemble mettent un beau point d’exclamation sur l’album!

Pour conclure, c’est un bon album dans l’ensemble pour qui aime le punk, bien évidemment. Personnellement, j’apprécie quand un album me sort de ma zone de confort, me surprend, et c’est réussi pour une certaine partie de l’album, avec des pièces comme, notamment, L’infarctus, Sunshine, One Shot Deal, Pt. 1 & Pt. 2, Everest. C’est un groupe qui n’est pas sans rappeler certains grands artistes du Québec, comme les Vulgaires Machins, Richard Desjardins, notamment. Bonne écoute!

[Spectacle] Grimskunk était avec Lubik au Nord-Ouest, le 10 mars dernier, pour leur premier concert de l’année 2016.

C’est le groupe Abitibien Lubik qui a ouvert la soirée du 10 mars dernier au Nord-Ouest. Par la même occasion, ses membres, Alexandre Picard (au chant et à la guitare), Christian Frenette (à la guitare), Jean-Sébastien Trudel (à la basse) et Michaël Neault (à la batterie) jouaient pour la première fois en Mauricie ; et j’espère bien que nous les y reverrons puisqu’ils ont marqué les esprits par leur énergie débordante. Il leur a fallu moins de trois morceaux pour lever le public et le faire danser sur les rythmes de leur premier et unique album : Jusqu’au boutte. C’est du « rock abitibien francophone… du rock qui brasse » comme put me le dire Alexandre, à la fin de la soirée. Leur musique n’est pas pour autant bornée, les influences des membres du groupe sont larges et variées. Les seules limites qui auraient pu être présentes auraient été physiques puisque Alexandre ne pouvait jouer de la guitare pour des raisons de santé. Au contraire, il semblait en profiter. Sans guitare entre les mains, il prit encore plus de libertés en allant chanter à plusieurs reprises dans la foule. Le groupe souhaite de l’interactivité et le public le lui rend bien. Le pari a été gagné et tout le monde a passé une belle soirée.


La soirée était pourtant loin de se terminer puisque c’était au tour de la tête d’affiche, de monter sur scène. Avec 27 ans d’existence, Grimskunk n’en était pas à son tour d’essai. Les membres du groupe ont commencé leur spectacle avec les pièces Falling Into Shadows et Fuck Shit Up issues de leur dernier album intitulé Set Fire, dont nous n’avons écouté que trois morceaux, le dernier portant le nom de l’album. Ce sont des pièces provenant de l’ensemble de leur répertoire que nous avons entendu ce qui nous a permis de profiter de titres plus anciens tels que Perestroïska et Le Gouvernement songe. Ainsi, c’est l’ensemble de son univers musical que Grimskunk a partagé avec un public assez jeune, au sein duquel on pouvait retrouver d’anciens adeptes qui s’étaient donné rendez-vous pour écouter un punk rock influencé par le ska et le reggae.


La tournée de Grimskunk et de Lubik se poursuit.

 

Lubik

 

Grimskunk


Crédits photo : Adrien Le Toux.

[SPECTACLE] Galaxie (+Furhats et Lubik), Nuits FEQ, Impérial Bell, 27 mars 2015

Galaxie (Photo : ecoutedonc.ca)
Galaxie (Photo : ecoutedonc.ca)

Il faisait chaud ce vendredi à l’Impérial Bell! L’endroit était plein à craquer pour accueillir Galaxie, notre groupe de dieux du rock bien à nous venu nous interpréter les chansons de Zulu (et quelques vieux classiques, quand même!). Olivier Langevin et son band de feu n’ont pas perdu de temps à faire résonner les « Christ que c’est bon! » chez des spectateurs visiblement heureux de manger une tonne de briques en plein visage.

Sans perdre de temps, Galaxie lance Zulu, la pièce-titre de l’excellent album paru tout récemment. Le public est en délire et danse comme si tout le monde allait mourir à minuit! Ça se déhanche, ça se déchaîne, l’apocalypse est à nos portes et on s’en fout parce que Dragon suit. Le diable a donné le beat à près de mille personnes qui vraiment, n’y pouvaient rien. Langevin pose (autant pour la foule que pour l’auteur de ces lignes qui, au lieu de le prendre en photo, répond par ses propres cornes du Diable!) et joue la rockstar (jouer? IL EST une rockstar). Fred Fortin groove avec sa grosse basse. Pierre Fortin utilise ses réserves inépuisables d’huile de coude pour taper joyeusement sur sa batterie. Frank Lafontaine trippe derrière sa quincaillerie comme il le fait toujours.

Suit Camouflar, un des gros titres de Tigre et diesel. La foule est en délire et chante le refrain en chœur. Des centaines de cœurs qui explosent et font bang bang. Les tournées de gin tonic se succèdent sur la scène. Les solos de guitare sont magnifiques, notamment sur Robot Lynx. Langevin a pensé aux fans de la première heure et intègre quelques chansons de l’époque Galaxie 500. Deux moshpits se forment au parterre. Ça brasse joyeusement. Ça surfe longtemps. La tempête rock gronde et met le feu à l’Impérial Bell! Piste 1, Shanghai… quoi? Déjà une dernière? Voyons! On regarde l’heure : quoi? Ça fait déjà plus d’une heure que Galaxie se défonce pour notre plus grand plaisir? Heureusement, le rappel est généreux et Langevin donne tout ce qui lui reste à la guitare, et plus encore.

Un groupe en feu, des lasers… ne manquait que la pleine lune et les hurlements de loup.

Les sourires étaient grands à la sortie!

 

Furhats + Lubik

La formation Furhats avait l’honneur d’ouvrir le bal avec son rock solide qui a tôt fait d’enflammer les spectateurs présents. On a bien aimé.

Quant à Lubik, son gros blues rock abitibien a fait plaisir aux fans sur le parterre, qui semblaient bien connaître les chansons du groupe.

 

Bon, comme d’habitude, on a des photos. Crédit : ecoutedonc.ca/Jacques Boivin

[SPECTACLES] Nos choix – 26 au 29 mars

Une autre grosse fin de semaine de spectacles s’amorce ce soir. Alors, sans plus tarder :

Jeudi 26 mars

  • Les amateurs de rockabilly et de swing iront voir Melvis & The Jive Cats au Sacrilège. C’est à 18 heures et c’est… gratuit!
  • Martha Wainwright présente son spectacle hommage à Édith Piaf au Cégep Garneau. Pour le 100e anniversaire de la grande dame de la chanson. Pour les étudiants, c’est 15 $, pour les autres, on vous demande 60 $. À 20 heures.
  • Malika Sellami viendra interpréter ses chansons au Café Babylone. C’est à 20 heures 30 et le prix d’entrée est de 10 $.
  • La nouvelle sensation Elliot Maginot est au Cercle. Première partie, Jesse McCormack. Les portes ouvrent à 20 heures, les spectacles commencent à 21 heures et on vous demandera 17,50 $ à l’entrée.
  • Nous devrions avoir un espion au concert donné par Charlie Foxtrot, Mauves, Les Trimpes, Whisky Gallery et Doloréanne. Si vous voulez y aller, c’est à la Salle multi du complexe Méduse. Les portes ouvrent à 19 h 30, les shows commencent à 20 heures. Prix d’entrée : 10 $ pour les adultes, 5 $ pour les moins de 18 ans. N’oubliez pas votre pièce d’identité, pour une fois qu’elle pourrait vous valoir un rabais!
  • De son côté, Jacques sera au Bal du Lézard où commencera le Rendez-vous musical 2015. Pour ce premier jeudi, nos amis de Limoilou en Vrac ont invité Whisky Legs et Damn the Luck. Ça commence à 21 heures et on ne vous soutirera qu’un gros 5 $ pour entrer (en échange, vous aurez une surprise Boréale… je ne me fais que le messager!). Compte-rendu demain!

Vendredi 27 mars

  • On va commencer par l’incontournable : Langevin pis sa gang de Galaxie (première partie : Lubik et Furhats) sont à l’Impérial Bell, et si vous n’avez pas déjà votre précieux sésame, oubliez ça, c’est complet. Devinez maintenant si nous y serons. BEN SÛR QUE NOUS Y SERONS! Les portes ouvrent à 19 heures, le spectacle est à 20 heures. Couverture complète, mais pas pendant le spectacle, parce que quand l’endroit est plein, le réseau cellulaire se sature vite. On devrait même avoir une petite entrevue à vous présenter!
  • The Free Walkers seront au Bateau de nuit pour y présenter leur americana. C’est gratuit, 21 heures.

Samedi 28 mars

  • Nous assisterons au spectacle de lancement de Pascal Pico Larouche et son Roche Bande. Ça se passe au Cercle à 20 heures. Entrée à la porte : 10 $. Si c’est aussi bon que l’album, on va en redemander, je crois.
  • Nous aurions bien aimé être au Théâtre Petit-Champlain pour le spectacle de Dom La Nena. En première partie, Claudia Gagné enfilera son costume pour devenir L’Octopus. On l’avait bien aimée quand on l’avait vue l’an dernier. C’est un match parfait. Oseront-elles se lancer dans un duel violoncelle-contrebasse? 😀 Début du spectacle à 20 heures. 35 $
  • Il commence à y avoir des spectacles intéressants à la Grange du presbytère de Stoneham et celui de Willows en est un. La franco-manitobaine viendra présenter son joli disque homonyme. 20 $, 20 heures.

Dimanche 29 mars

Soirée lutte au Château de l’oreille tendue où il y aura à peine un peu moins de monde dans le salon de Jacques qu’au magistral spectacle des Flaming Lips l’été dernier. Ce qui ne veut pas dire que vous devez vous terrer dans votre salon!

  • Michael Feuerstack sera au Sous-sol du Cercle à 20 heures (portes 19 heures). Pour ceux qui aiment les auteurs-compositeurs-interprètes qui n’ont pas la langue dans leur poche et qui aiment gratter leur guitare. Si vous connaissez les Wooden Stars, vous connaissez Feuerstack, un des membres fondateurs du groupe. Première partie : Charles Garant et My Cone Buddy. Seulement 12 $. À ne pas manquer!

Bons spectacles! Et si vous ne voyez pas quelque chose qui vous intéresse, allez voir le site de VOIR ou de Quoi faire à Québec. Y’a plein d’autres suggestions!

[CALENDRIER] Les spectacles à voir en mars

Il y a plusieurs excellents groupes qui seront de passage à Québec et à Montréal au mois de mars. Survol d’un mois de spectacles qui risquent de réchauffer ce dernier mois de l’hiver.

RADIO RADIO + PIERRE KWENDERS

Le duo acadien présente pour une troisième fois EjFeelZoo à Québec, cette fois ci, au Cercle. Le duo est à son meilleur en 2015, très énergique sur scène. Avec un nouvel album en préparation, Radio Radio pourrait nous présenter de nouvelles pièces (who knows?). De plus, la première partie est à ne pas manquer. Le seul et unique Pierre Kwenders, chanteur d’origine congolaise, et sa musique du monde, saura enflammer le public du Cercle.

C’est quand? Le 5 mars 2014, 21h00, le Cercle… mais malheureusement c’est complet.

FANNY BLOOM + LE COULEUR

La sublime Fanny Bloom s’amène au Cercle avec son groupe pour nous interpréter les nouvelles pistes de son album Pan. À la fois tendre et énergique, l’ex membre de La Patère Rose saura réchauffer votre samedi soir. En prime, le groupe Le Couleur, qui vient de lancer leur EP Dolce Désir, EP qui a attiré l’attention de nos voisins du Sud. Voyez ce groupe avant que tout le continent ne se les arrache.

C’est quand? Le 7 mars 2014, 20h00, le Cercle.

MONTREAL ROCKS 5EME ANNIVERSAIRE PRÉSENTE : 

THE DAMN TRUTH + ELEPHANT STONE + INVITÉS

C’est au nouveau Théâtre Fairmount, ancien Cabaret du mile-end à Montréal, que Jay Walker soulignera le 5è anniversaire de son émission de radio maintenant devenu un classique des mélomanes le dimanche soir. Une belle initiative pour un petit prix (10$). Du rock, une nouvelle salle (qui semble TRÈS belle) et un Jay Walker plus qu’heureux.

C’est quand ? Le 14 mars 2014, 20h00, Théâtre Fairmount

GALAXIE + FURHATS + LUBIK

Quelques semaines après la sortie de leur album Zulu, Galaxie remonte sur les planches de l’Impérial Bell dans le cadre des nuits FEQ. C’est le dernier spectacle de la saison d’hiver de cette série de spectacles commanditée par l’organisation du Festival d’été de Québec. L’équipe d’Écoute donc ça à très hâte de voir Zulu, album qui s’est mérité une note de 90% sur notre blogue, sur scène pour une première fois dans la Capitale-Nationale. En prime, Furhats et Lubik, d’excellents groupes de la relève du rock québécois.

C’est quand? Le 27 mars 2014, 20h00, Impérial Bell pour seulement 15$ (!)

WILL BUTLER + HEARING THINGS

C’est dans le 514 que nous devrons nous déplacer pour voir Will Butler, membre d’Arcade Fire, nous présenter son premier album solo Policy. Les deux spectacles sont malheureusement complet, mais quelques billets seront disponible à la porte selon les organisateurs. C’est une façon d’entendre l’excellent Will Butler et de découvrir la nouvelle salle Le Ritz P.D.B.

C’est quand? Les 28 et 29 mars 2014, 20h00, Le Ritz P.D.B (ancien Il Motore)

Il y a d’autres excellents concerts aussi… en bref :

  • BBQ + Les Marinellis, 5 mars, Sous-sol du cercle
  • Elliott Brood + Wilderness of Manitoba, 6 mars, Le Cercle
  • Heat + Cobrateens + Teenager, 7 mars, Sous-sol du cercle
  • Les Deuxluxes + Tania B. Lacasse, 12 mars, Sous-sol du cercle
  • KODE9 + Ikonika + Electrique DJ + Compaas, 13 mars, Le Cercle
  • Tops + Pascale, 19 mars, Sous-sol du cercle
  • The Wooden Sky + Invités, 19 mars, Le Cercle
  • Bodh’aktan + Caravane, 21 mars, Impérial Bell
  • The Rural Alberta Advantage + Narrative Crown, 22 mars, Le Petit Impérial
  • Elliot Maginot + Jesse Mac Cormack, 26 mars, Le Cercle
  • En route vers HEAVY avec Obey The Brave + Invités, 28 mars, Complexe Méduse