[SPECTACLE] La Luna (+ Commuovere + Vergogne) dans un lieu secret jeudi 23 février 2017

Il y a une foule de trucs qui se passent à Québec. Y’a des gros spectacles comme Half Moon Run pis Valaire, mais y’a aussi une tonne de petits trucs secrets. Jeudi dernier, je suis allée faire pleurer mon acouphène au rythme de trois groupes qui se sont bien cachés pour l’évènement (je me prend pour une poète).

Vergogne – Photo: Catherine B Photographie

Le duo Vergogne commence la soirée. Drum et guitare, un petit set qui réveille la foule bien compactée dans l’endroit MYSTIQUE. D’ailleurs, je leur souhaite de se faire connaitre un peu plus, j’ai vraiment aimé leur style (pis le fait que ce soit une rad chick au drum). Leur page facebook.

Ensuite au tour de Commuovere. Ils profitent de leur premier spectacle pour sortir leur EP (single). En tout cas, c’est ce que l’événement facebook dit : RELEASE DU EP, PREMIER SHOW, LOL (LOL étant ma partie préférée). Je tiens à mentionner ce que JC, guitariste du groupe, souligne au début de leur set : on note la présence de filles dans chaque groupe de la soirée. C’est beau et important de voir de plus en plus de femmes sur la scène musicale. La féministe en moi est bien contente. En tout les cas, on nous promet un set de 12 minutes de musique méchante, et c’était très méchant.

Finalement, La Luna, band de screamo/Loud/ELITE de Toronto (je base encore mes informations sur ce que Facebook dit, je suis un peu déçue qu’il n’y ait pas de LOL). Ça brassait en masse, juste assez pour la grosseur de la place, t’avais pas vraiment le choix de te faire brasser finalement. Un band qui, clairement, n’est pas stressé par la foule qui  »mush » à six pouces d’eux, joue avec intensité et nous fait même l’honneur d’une rappel.

 

[PHOTOS] Banners et Tor Miller au Cercle

Mercredi soir dernier le cercle accueillait Banners (UK) et Tor miller (New-York) pour une soirée pop-indie.
Tor miller, seul au piano, ouvre la soirée et donne le mood pour la suite. (Allez voir son dernier vidéo clip). Banners s’adresse de nombreuses fois au public (moi j’aime ça!) et joue devant une salle bien occupée par une foule jeune et attentive.

Vous pouvez écouter le dernier single de Banners juste ici: smarturl.it/sHolyGround