QW4RTZ – Moulin Michel de Gentilly, 20 octobre 2017

En cette soirée des Orionides qui pleuvaient dans le ciel obscur de la Mauricie, je me suis rendue pour la toute première fois, le vendredi 20 octobre dernier, au Moulin Michel de Gentilly à Bécancour pour assister au spectacle rodage du quatuor QW4RTZ.

Cette représentation, qui devait avoir lieu le 8 septembre, avait été remise à cette date en raison d’un problème de santé de l’un des membres du groupe. Les quatre membres semblaient cette fois-ci être en pleine forme à constater leurs chorégraphies énergiques!

QW4RTZ- Photo: Alicia Lemieux

Je ne savais pas tellement à quoi m’attendre en me rendant à ce spectacle. Je ne connaissais pas tellement le groupe, mis à part qu’il offrait des reprises de chansons a capella. Pour la plupart originaires de Trois-Rivières, les gars ont mentionné à plusieurs reprises avoir été grandement influencés par leur expérience au sein des Petits Chanteurs de Trois-Rivières. Cette école de la vie, à entendre la formation en parler, a forgé en eux la passion intense qu’ils ont pour les arrangements vocaux. Ils nous ont expliqué qu’ils retrouvent une magie inexplicable lorsqu’ils juxtaposent leurs voix ainsi. J’étais donc heureuse d’assister à un de leur spectacle dans leur région native, ce qui ajoutait à mon sens, une forme d’authenticité à leur spectacle. Le lieu ancestral du Moulin Michel était d’autant plus agréable avec son décor enchanteur et chaleureux.

Pour ceux qui connaissent peut-être déjà le groupe, il semble avoir été fidèle à certains numéros appréciés du public tels que leur medley des Backstreet Boys, leur succès Grace Kelly de Mika ou encore Papaoutai de Stromae. Il a aussi profité du rodage pour présenter leur nouvel arrangement d’un medley du groupe ABBA, selon la sélection de Sarah Chevarie, gestionnaire de Diffusions Plein Sud. Pour moi, mon coup de coeur a été, sans hésiter, l’interprétation de l’arrangement des pièces Pendant que les bateaux et Si les bateaux de Gilles Vigneault. Leurs voix, bien que toujours harmonieuses, portaient quelque chose de solennel et de serein pour l’occasion. L’audience était silencieuse et très réceptive aux mots soigneusement posés et aux voix bien dosées.

J’ai trouvé quelque peu mystérieux de constater que leur répertoire était majoritairement anglophone alors que leur premier album est uniquement francophone. Ils se décrivent également comme étant un groupe au rayonnement international dans l’univers de l’a capella francophone. Je crois donc qu’ils auraient davantage intérêt à puiser dans le répertoire francophone pour se distinguer de nombreux autres groupes a capella tel que Pentatonix. Chose sûre, leur talent est indéniable et leur spectacle a sa place parmi l’éventail de l’offre culturelle au Québec et ailleurs. Leur charme et leur humour s’ajoutent à leurs incroyables voix pour en  faire une formule gagnante.

Somme toute, j’ai passé une agréable soirée parsemée de rires, d’émotions et d’émerveillement. Merci QW4RTZ et Diffusions Plein Sud!

[FESTIVOIX] Retour sur la troisième journée (26 juin 2016)

Nous avons passé une très belle troisième journée sous le soleil au FestiVoix de Trois-Rivières. Voici notre couverture en mots et en photos du dimanche 26 juin 2016.

QW4RTZ

QW4RTZ, spectacle surprise, FestiVoix 2016
QW4RTZ, spectacle surprise, FestiVoix 2016

Le FestiVoix nous a fait un beau cadeau en proposant un petit spectacle-surprise au piano public devant l’église St-James avec le groupe QW4RTZ. Au gros soleil, on a eu droit a un  « jam » et beaucoup d’improvisation pendant 30 minutes. Les gars se sont bien adaptés à la situation en parlant avec le public, en voulant savoir ce que les gens voulaient entendre et en se mettant en danger avec des pièces qu’ils ne font pas souvent. Visiblement plus qu’heureux d’être là, devant leur monde, devant leur public trifluvien (leur terre natale), ils se sont mis à chanter, sur un air répétitif, « I love you » tout en improvisant chacun leur tour pour les couplets.  Ils ont terminé ce beau moment avec la chanson I’m yours de Jason Mraz, une pièce qu’ils n’avaient pas fait depuis longtemps et que le public a eu le plaisir de chanter avec eux. À 19 h 00, ils étaient attendus sur la scène des Voix Multiples. (Karina Tardif)

Foxtrott

Foxtrot Festivoix 2016 (26 juin 2016). crédit photo: Jean-François Desputeaux
Foxtrot Festivoix 2016 (26 juin 2016). crédit photo: Jean-François Desputeaux

Un gros mandat lui était confié, celui de faire la première partie de Coeur de Pirate. C’était, selon moi, le spectacle le plus audacieux de la programmation du FestiVoix 2016. Bien qu’elle était peu jasante, sa musique a suffi pour me séduire. Je n’en reviens encore pas de la qualité de la musique qu’elle et ses musiciens nous ont offerts. Suivant la tendance électro-pop, ses chansons se démarquent par l’utilisation du corps français et par les sonorités qui nous transportent ailleurs dans le monde. Foxtrott est une artiste émergente au Québec que j’ai bien peur de perdre aux mains d’un autre continent vu la qualité et la portée mondiale de son travail. Je me sens choyé d’avoir pu la voir sur la grande scène et même un petit peu à la microbrasserie Le Temps d’une pinte en fin de soirée. (Karina Tardif)

Coeur de Pirate

Coeur de PirateFestivoix. crédit photo: Jean-François Desputeaux
Coeur de PirateFestivoix. crédit photo: Jean-François Desputeaux

Béatrice nous a offert une prestation des plus énergiques avec son décor tout en brillance et son habit blanc. Bien sûr, tous ceux qui étaient présents ont vu la peur bleue qu’elle a envers les moustiques, qui lui tournaient autour et qui collaient au piano, mais ils ont aussi vu une artiste en plein contrôle et très excitée d’être sur la magnifique scène sur le bord de l’eau. Les mannes ne l’ont pas empêché de donner une prestation spectaculaire et de créer un lien avec le public. Jamais je ne l’avais vu danser, se déhancher et donner des coups de bras et de pieds comme ça sur scène. Plusieurs pièces de sont dernier album ont été joués, mais aussi Golden Baby, Françis, C’était salement romantique, Comme des enfants, Adieu, Saint-Laurent et Place de la République. Elle est revenue s’asseoir au piano pour le rappel en nous disant qu’elle n’avait pas joué ses chansons les plus populaires. Elle termine ainsi le spectacle avec la fameuse Oublie-moi tout juste avant d’aller chercher sa fille en coulisse et l’amener sur scène pour dire au revoir au public. (Karina Tardif)

Voici les photos de Yoan Beaudet, Jean-François Desputeaux et Izabelle Dallaire:

[FESTIVOIX DE TROIS-RIVIÈRES] Dévoilement d’une nouvelle scène et de la programmation de la scène Bell Fibe des Voix multiples

 

Le FestVoix de Trois-Rivières nous titille depuis quelques temps avec l’annonce d’une nouvelle scène. On a appris ce matin que cette scène serait située dans le Hangar numéro 1 qui se trouve déjà sur le site du FestiVoix. Cette nouvelle scène, en collaboration avec le Port de Trois-Rivières, accueillera Les Voix Chorales. Il y aura des spectacles les samedis et dimanches à 10h avec Les Petits Chanteurs de Trois-Rivières, Les Petits Chanteurs de la Maîtrise du Cap, Voxart et le Choeur Chanteclair. 

La programmation de la Scène des Voix Multiples Belle Fibe a aussi été dévoilée en entier. On est heureux d’y retrouver des talents locaux tels que QW4RTZ le 26 juin, Bears of legend le 1er juillet, Ingrid St-Pierre le 2 juillet et Tire le coyote le 3 juillet. Il y aura aussi Steve Veilleux, Isabelle Boulay, 2Frères, Diane Tell et Patrick Norman sur la magnifique scène de la cour arrière du Monastère des Ursulines. 

Pour vous rafraîchir la mémoire, consultez l’article sur le premier dévoilement en février dernier. 

Nous serons à la conférence de presse du 25 avril pour connaître les noms qui compléteront la programmation 2016. 

Pour tout savoir sur les FestiVoix de Trois-Rivières, rendez-vous sur www.festivoix.com 

Les photos de Jean-François Desputeaux: