Catégories
Spectacles

[SPOT] Derniers déhanchements

Le couleur
Le couleur

Pour la fermeture du Spot, Men I Trust ouvrait le bal avec ses pièces électro jazzy, Le Couleur nous a charmés avec son nu-disco sexy et Random Recipe nous ont fait sauter et suer en final. Malgré une programmation pop et dansante, on sentait la tristesse de quitter un si bel endroit. « On espère que l’effervescence qu’on a créée cet été continuera pour les suivants » a lancé plein d’espoir, Francis Lacelle, l’un des organisateurs du SPOT après être revenu d’un body-surfing en fin de soirée.

Random Recipe
Random Recipe

Random Recipe est arrivé avec assurance et enthousiasme sur scène, flattant la ville de Québec en la comparant à l’underground ville de Berlin (ce qui rappelle aussi l’article du New York Times). Les chanteuses sont d’une énergie ahurissante, balançant leur flow en anglais ou en espagnol. Elles dansent, s’affrontent en battle, sautent, se plient comme des vrais rappeurs américains. On apprécie leur musique riche emprunt au hip-hop, à la soul ou à la pop. On en oublie presque qu’elles sont accompagnées de musiciens tellement elles ont de la prestance et que le beat box de Fab est remarquable. Les titres phares comme Shipwreck, Something on my mind et quelques titres phares mettent évidemment le feu aux poudres, ça jump pas mal dans la foule.

Des artistes également proches de leur public qui offrent des bonbons-condoms, qui parlent au monde dans la foule avant d’aller sur scène, qui n’hésite pas à cruiser sur scène « Are you single? I am single » ou encore à rappeler qu’il faut aller voter pour les élections fédérales.

Le groupe termine bientôt la tournée de leur deuxième album, qui s’est étendue en France et en Italie, « la barre est haute pour le troisième album » déclarait Frannie Holder. On vous recommande l’expérience live qui est mille fois meilleure pour apprécier l’entièreté de leur musique.

So glam, so colored

Des éclairages bleus , de la fumée, une introduction de synthétiseur et de batterie, bientôt accompagnée de percussions aux tonalités tropicales; l’ambiance est mise pour interpréter Vacances 87. Malgré une belle performance scénique, à la fois sexy et assurée, les rythmes entraînants du groupe ne parviennent qu’à faire timidement danser la foule. Sur les chansons pop et disco, aux textes relatant de l’amour, on s’accorde un moment pour repenser à nos amours d’été en contemplant la boule disco scintillé.

Hey man!

Men I trust
Men I trust

Les sympathiques Men I Trust ont ouvert la soirée avec un parterre clairsemé. Le début de soirée, où l’on avait plus envie de parler à nos amis, ne permettait pas d’apprécier leur pleinement leur musique qui s’écoute avec attention. Personnellement, je suis toujours déstabilisée par rapport à leur performance live, car leurs albums sont tellement perfectionnés qu’il est difficile d’égaliser sur scène.

Dans les remerciements finaux, on a particulièrement souligné la collaboration du Pantoum qui a fait les entremetteurs entre les artistes et la sympathique place ouverte à tous. On était également triste de se faire pousser vers 10 h 30 par les agents de sécurité. On espère vivement le renouvellement de l’expérience l’année prochaine, cet endroit est à notre image et permet de belles rencontres.

Photos: Marion Desjardins/Llamaryon pour ecoutedonc.ca

[foogallery id= »10707″]

Catégories
Albums

Critique : Random Recipe – « Kill the Hook »

Random Recipe Kill The HookLa question se pose : Y a-t-il plus montréalais que Random Recipe? Un peu de bordel, beaucoup de métissage, tout en demeurant accrocheur et rassembleur. Exactement le genre de mélange qu’on aime. Après un premier album qui les a fait connaître, nous étions tous très curieux d’entendre où le quatuor mené par Frannie la chanteuse et Fab la rappeuse allait nous mener.

Eh ben voilà, le deuxième album de Random Recipe, Kill The Hook est maintenant disponible chez votre disquaire préféré et si vous attendiez ma bénédiction pour l’acheter, aussi bien vous le dire sans détour : cessez de lire et garrochez-vous.

L’album commence très tranquillement avec une Pen and Ink lente et un brin féérique. Un genre de trip psychédélique en total contraste avec Hamburg, qui saura plaire aux fans de la première heure. Le flow des couplets s’harmonise à la voix tendre des refrainsNos amis sont en forme et c’est tant mieux.

Mais c’est une fois les dernières notes d’Hamburg passées que le fun commence vraiment. Au métissage entre le folk et le rap s’ajoutent des claviers d’une grande richesse et des rythmes dansants (Dimples), une attitude amusante à la Santigold (Big Girl), des déluges de mots (Beautiful Connection), des collaborations fructueuses (Sultan et Traffic) et beaucoup de fun (Joy).

L’enrobage de claviers n’enlève rien à la voix chaude de Fran, ni au débit cool de Fab. Au contraire, cette petite touche additionnelle ajoute de la valeur aux chansons. Les refrains gagnent en profondeur, les raps gagnent en rythme, et nos oreilles en sortent grandes gagnantes.

Le titre Kill the Hook pourrait nous laisser croire que Random Recipe allait se faire moins accrocheur, moins pop. Pourtant, c’est exactement le contraire qui arrive. Après quelques écoutes, on en redemande. On devient accro. Cet album crée une grave dépendance.

Et Suave… Suave… c’est trois minutes d’été à emporter!

À entendre. Pis à voir (notamment au Cercle, le 18 octobre prochain). Pis à réentendre.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=Zf8mniGkFLo&w=480]
Site Web : http://www.randomrecipe.ca/

Ma note : offset_8