Festival d’été de Québec – Au menu ce soir : Jour 5

Ouf, le premier tiers du Festival est terminé et il faut le dire, on n’a pas eu beaucoup de répit jusqu’à maintenant. Je suis déjà essoufflé. Qu’est-ce que ça va être dimanche prochain? Dire que pendant ce temps, les jeunes vont à des afterparties jusqu’aux petites heures du matin et on les voit twitter frénétiquement à l’heure des poules! 😉

Beaucoup de choix pour vous ce soir, les plans sont nombreux et il y en a vraiment pour tous les goûts. Commençons par mon propre menu :

Keith Kouna : Quand l’ancien Goules chante, il chante en frappant très, très, très fort. C’est très punk dans l’esprit, très rebelle. Pourtant, il y a une belle poésie dans les textes de Kouna.

À découvrir ce soir, 19 heures, à la scène Loto-Québec du Parc de la Francophonie.

 

Bernard Adamus : S’il y a une chose qu’on ne peut reprocher à Bernard Adamus, c’est de manquer d’esprit. On parle quand même d’un gars qui a appelé son premier album Brun et qui l’a fait suivre par Numéro 2. Écoutez, si vous ne connaissez pas encore le gars, il faut ABSOLUMENT que vous alliez au Parc de la Francophonie ce soir. Le folk-blues d’Adamus donne la chair de poule, vous arrache le coeur, vous prend dans les tripes.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=h0Sj1cTFViQ&w=480]

Si ce clip ne vous a pas convaincu, vous êtes un robot et n’avez pas de coeur. Voilà, c’est dit. Je vous attends à 20 heures. Scène Loto-Québec. Vous êtes mieux d’avoir une bonne raison de manquer Adamus!

Lisa LeBlanc : Je ne sais pas si Lisa se souvient de son dernier passage au FEQ. Le même soir que Metallica. Si elle veut l’oublier, ce soir, c’est l’occasion rêvée. Bruno Mars joue beaucoup moins fort et elle est la vedette de la soirée au Parc de la Franco, pas juste une première partie destinée à réchauffer la foule. En plus, Adamus va nous avoir réchauffés. Lisa a l’occasion, à Lisa de la saisir.

Je crois qu’on connait tous son folk trash, son léger accent acadien (oui, il est léger en titi) et sa bonne humeur. On va s’amuser. Promis. Regardez s’ils ont du fun, eux :

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=L44L6ia4eCg&w=480]

Un petit cover de Cayouche avec ça? Elle le fait super bien!

 

J’aurais vraiment aimé me cloner :

J’ai vu Ellie Goulding en janvier dernier. Spectacle pop impeccable. Sa voix, sur les Plaines? Sûrement magique. Ça va danser, ça va chanter (les petites filles, elles connaissent toutes ses tounes, vous allez voir!). Voici une bonne raison de manquer Adamus! 20 h, Scène Bell.

Bruno Mars a du Michael Jackson en lui. La totale. Il chante, il danse, il joue. Il fait tout très bien. Il n’a pas peur de passer d’un genre à l’autre. Ça va être tout un show. 21 h 30, Scène Bell.

C’est le début de l’ÉlectroFEQ ce soir à l’Impérial. Textures Club, Le Matos, Keys n Crates et Austra ouvrent le bal. Une autre bonne raison de manquer Adamus! À partir de 20 h, Impérial de Québec.

La soirée World, avec Fatoumata Diawara et Amadou et Mariam, sera elle aussi à surveiller. À partir de 19 h 30 à la scène Hydro-Québec. Dernier motif valable pour manquer Adamus.

 

Mais sérieux, sinon, vous n’avez aucune raison de ne pas être au Pigeonnier à 20 heures. 😉

 

Fringale de fin de soirée

Cargo Culte fait du rap vivant, d’esprit très rock. Ça punch. Pis c’est bon. Ça va bien finir la journée. À 23 h 30, au Cercle.

 

N’oubliez pas, je sévis sur Twitter (@ecoutedoncca) et plein de gens intéressants parlent du Festival au mot-clic #FEQ.

Par Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *