Mes albums préférés de 2014

30. Philémon Cimon – L’été

philémon cimon l'étéLa folk-pop minimaliste de Philémon Cimon peut déplaire à certains (qui lui reprocheront son filet de voix pas toujours juste), mais ça n’empêche pas L’été d’être un maudit bon disque. Comment pourrait-il en être autrement? Les mélodies sont magnifiques, les arrangements sont superbes et Philippe Brault a fait du bon travail derrière la console.

Un bel album d’un grand romantique promis à un bel avenir.

Frisson : Moi j’ai confiance. Ça commence en douceur, les paroles sont sublimes et ce petit côté chanson française est un pur délice.

(Audiogram)

[youtube http://youtu.be/wpnKuVtDlnY]

***

29. Guillaume Beauregard – D’étoiles, de pluie et de cendres

Guillaume Beauregard D'étoiles, de pluie et de cendres (La Tribu]

Ah, ces jeunes punks idéalistes qui deviennent des adultes! Guillaume Beauregard, un des principaux membres des Vulgaires machins, a lancé cet automne un premier album solo. Un album plus intimiste qu’engagé, écrit au « je » plutôt qu’au « nous ». Pour cet album, Beauregard a laissé tombé les influences punk pour se laisser transporter par un son qui nous rappelle le triangle amoureux pop-folk-rock du début des années 1970.

Frisson : De pluie et de cendres, chanson pop-rock MOR classique, mais terriblement efficace.

(La Tribu)

[youtube http://youtu.be/2glFEPz8xIs]

***

28. Elbow – The Take Off and Landing of Everything

ElbowLe dernier album de la formation britannique Elbow a été écrit et enregistré alors que le chanteur Guy Garvey vivait une rupture difficile. Pourtant, alors qu’on aurait pu s’imaginer un album triste et sombre, Garvey a préféré en faire un remède pour les quadragénaires qui ont du mal à composer avec le temps qui avance. Chaque élément sombre a sa petite lueur, chaque tunnel a sa petite lumière au bout. Y’a bien de la mélancolie qui se dégage de The Take Off…, mais elle fait toujours place à l’espoir.

Frisson : New York Morning.

[youtube http://youtu.be/ZAQeq0XIu6g]

***

27. Philippe B – Ornithologie, la nuit

Philippe BLes 14 petites histoires nocturnes proposées par Philippe B sur cet album sont magnifiques. Finies les boucles de synthés et les échantillonnages de musique classique, tout cela a été remplacé par des arrangements sobres réalisés avec vrais instruments qu’on entend plus souvent dans un orchestre symphonique et qui apportent une ambiance toute particulière à la poésie de l’auteur-compositeur-interprète.

Déjà grand. Avec les Lelièvre et les Léveillée de ce monde.

Frisson : Calorifère. Bonbon.

(Bonsound)

[youtube http://youtu.be/Fl7lc8aG8lQ]

***

26. Damon Albarn – Everyday Robots

Damon_Albarn_-_Everyday_RobotsCet album de l’ancien leader de Blur et de Gorillaz était plutôt attendu. Cependant, soyons honnêtes : la première écoute en a surpris plus d’un, qui ne s’attendaient pas à ce mélange savoureux de pop, de folk, de soul, de world et d’éléments électroniques qui composent Everyday Robots.

Frisson : The History of a Cheating Heart. Une maudite belle ballade dans laquelle Albarn se montre vulnérable.

(Parlophone)

[youtube http://youtu.be/CCUfitpIsW8]

Publié le
Catégorisé comme 2014

Par Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *