Mes albums préférés de 2014

20. Artistes variés – TRENTE

Audiogram - TrenteAudiogram a célébré cette année son trentième anniversaire. Question de souligner l’événement, on a lancé TRENTE, une magnifique compilation de trente chansons interprétées par leurs auteurs, des membres actuels ou anciens de l’écurie (Piché, Rivard, Séguin, Moffatt, Leloup, Bélanger, Mara, Salomé, Bran Van 3000 et de nombreux autres). Les bons moments foisonnent et on prend plaisir à écouter ces versons dépouillées de nos airs préférés.

Frissons : Cette version toute americananisée de Le Train, par Vilain Pingouin. Et cette relecture piano-voix de Tout nue avec toi me fait carrément fondre.

(Audiogram)

[youtube http://youtu.be/DeuPOT5cItc]

***

19. Angus & Julia Stone – Angus & Julia Stone

Angus & Julia StoneAngus & Julia Stone, c’est la répétition d’une recette qui a connu un gros succès, et personne ne semble s’en cacher. On est toujours surpris d’entendre à quel point la voix d’ange de Julia et la voix de bum désinvolte d’Angus se marient bien. Folk-pop d’un âge où tout nous est permis.

Frisson : Death Defying Acts. Julia Stone se prend pour Beth Gibbons dans cette chanson qui semble avoir été écrite sur mesure pour Portishead. Chapeau bas aux guitares qui ajoutent à l’atmosphère déjà lourde de la chanson.

(American)

[youtube http://youtu.be/nV50lmpVk1E]

***

18. Hôtel Morphée – Rêve américain

Hôtel Morphée - Rêve américainUne des plus belles évolutions des dernières années. À la sortie de l’album, j’ai écrit : « Rêve américain aura dévoilé un Hôtel Morphée plus mordant, plus caustique, plus sale, mais vachement plus sexy. L’attente en a valu la peine. Rêve américain ne se contente pas de frapper la cible, il la défonce. » Un excellent album d’indie pop qui a du chien, quoi.

Frisson : Des milliers de gens. Ici, on a envie d’exploser avec le groupe pendant les refrains!

(Audiogram)

[youtube http://youtu.be/IpaqBSiAqtE]

***

17. Shovels & Rope – Swimmin’ Time

Shovels & Rope - Swimmin' TimeJ’aime beaucoup le country-folk de Cary Ann Hearst et Michael Trent. Ce deuxième album, intitulé Swimmin’ Time, est un pur délice. Le duo sait parfaitement comment inviter l’auditeur à s’investir dans ses chansons rythmées et colorées. Les histoires racontées sont parfois dures, mais les musiques qui les emballent sont exquises.

Frisson : Swimmin’ Time. Quand le beat embarque au deuxième couplet. Ça « torche »! Puis on sent l’intimité entre Hearst et Trent, ça transperce les 0 et les 1!

(Dine Alone)

[youtube http://youtu.be/zGin81zdlOw]

***

16. Chantal Archambault – L’amour ou la soif (EP)

Chantal ArchambaultCinq petites chansonnettes. Cinq petits bonbons. De Nouille Story à Amour asphalte, Archambault se concentre sur l’essentiel : de bonnes mélodies et un brin de tendresse.

Frisson : Boire à crédit. C’est country et intime à souhait. C’est tout plein d’innocence. Cette innocence un peu baveuse qu’on entend de moins en moins et qu’il fait bon retrouver.

(Chantal Archambault/Indica)

[youtube http://youtu.be/gWkErv6y1c4]

Publié le
Catégorisé comme 2014

Par Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *