Catégories
Région : Québec Spectacles

[SPECTACLE] Limoilou en musique – Jérôme Casabon et Pépé et sa guitare, 18 juin 2017

Jérome Casabon – Photo : Jacques Boivin

Ce sont les spectacles de Jérome Casabon et de Pépé et sa guitare, présentés par ecoutedonc.ca, qui ont clos de manière festive cette édition 2017 de Limoilou en musique, événement organisé par les Productions Limoilou en Vrac. (En passant, chapeau aux organisateurs, aux bénévoles et à toutes les personnes impliquées dans l’événement, belle réussite!)

Après s’être déversé sur nos têtes une partie de l’après-midi, le ciel s’est heureusement mis beau le temps des deux prestations. Les quelques flaques d’eau restantes à l’intersection étoilée formée par la 3e Avenue/6e Rue/Canardière ont fait des heureux parmi les enfants présents, dans l’attente des artistes. Pour les grands, il y avait de la sangria et de la bière!

Jérome Casabon – Photo : Jacques Boivin

On peut dire que le charismatique Casabon a le tour pour mettre la foule dans sa poche. Difficile de résister au p’tit côté givré de l’auteur-compositeur-interprète, qui sait d’ailleurs s’entourer de collaborateurs talentueux (ici, pour l’occasion, Ben Shampouing à la guit, Bruno Lemieux à la batterie et Cédric Martel à la basse). Ils nous ont bien dégourdis avec leurs anecdotes, leurs mimiques et leurs chorégraphies bouffonnes. Nos coups de coeur? Les pièces Hockey cosom, C’que la vie me dit et Même si (pendant laquelle une jeune ado est venue par surprise chanter quelques lignes) du plus récent album, Pas pire content (2017). On a aussi eu droit à quelques classiques du défunt Casabon, tels que Shit s’a tab. 

On a apprécié l’aisance et la désinvolture du trio, la fluidité du spectacle, sans oublier – bien entendu – les compositions folk imagées, qui en ont sans doute rendu plus d’un nostalgique des belles et moins belles années de la vingtaine. Mention spéciale au V-neck.

Pépé et sa guitare – Photo : Jacques Boivin

Le bon Pépé et son fidèle destrier à six cordes a pris le relais devant un public juste assez dense pour s’ébrouer avec le sourire. D’ailleurs, le courant semblait passer à merveille entre lui et cette foule déjà bien réchauffée – au sens propre comme au sens figuré. Son style « chansonnier rigolo » s’inscrivait d’ailleurs dans une continuité on ne peut plus exemplaire avec son prédécesseur.

Fort d’une quinzaine d’années à manier son précieux outil devant public un peu partout dans la province et au pays (et aussi en France), Pépé semblait en plutôt bonne shape, faisant de nombreuses fois référence, fidèle à lui-même, à sa tendre épouse. Nous avons pu goûter, outre ses savoureuses anecdotes et paraboles, à une panoplie de classiques tirés de son répertoire bien garni, notamment Bobette Bob, Toué tu l’as, Un café un bat, Mal fourré, Barre ça , ou la plus récente Mon avis (de l’album Tout le monde veut jouer avec Pépé, 2016), pour n’en nommer que quelques-unes. Il nous a également égayés de belle manière avec son ukulele en interprétant notamment les amusantes Cerveza et Hawaï.

Qui n’a pas rêvé de pouvoir s’asseoir sur une bûche autour d’un feu de camp, sous un ciel étoilé, une p’tite frette entre les jambes, pour chiller quelques heures avec Pépé, sa guitare pis toutes ses histoires? Si on ajoute un Casabon dans l’équation, ça serait encore mieux!

En bref, une belle soirée amusante, pas stressante, entouré de bon monde et de beaux sons. Quoi demander de plus pour finir un week-end en beauté?

Photos : Jacques Boivin

Catégories
Région : Québec Spectacles

[PHOTOS] Limoilou en musique – Les Deuxluxes et We Are Wolves, 17 juin 2017

Les dieux du rock étaient avec les organisateurs de Limoilou en musique ce samedi! Après une première soirée pluvieuse qui a fait fuir plusieurs curieux, le beau temps était de la partie – et les spectateurs aussi!

Si les dieux du rock ont été aussi cléments, c’est probablement parce que deux de leurs dignes représentants, Les Deuxluxes et We Are Wolves, étaient là pour brasser nos cages. Et nos cages ont été joyeusement brassées!

Les Deuxluxes – Photo : Jacques Boivin

Tout d’abord, notre duo de rockers préféré, Les Deuxluxes, nous a offert tout un traitement Deuxluxe, comme c’est son habitude. J’ai beau les avoir vus près d’une dizaine de fois, je n’en reviens toujours pas de voir toute l’énergie déployée par un Étienne Barry (plus souvent qu’autrement assis, en plus) et une Anna Frances Meyer plus glam que jamais! Et c’est fou l’énergie qu’ils peuvent nous faire dépenser en un peu moins d’une heure!

Les Deuxluxes – Photo : Jacques Boivin

La foule, très familiale en ce début de soirée, s’est montrée des plus réceptives, envoûtée par la voix exceptionnelle de Meyer et les mélodies plus qu’entraînantes du duo. Impossible de résister au Rock and Roll pas toujours propre, mais trop sexy, des Deuxluxes! Comment s’empêcher de crier I’m in love quand Anna Frances nous pointe le micro au visage? Comment ne pas taper des mains quand la musique prend le contrôle de l’ensemble de nos muscles? Comment ne pas avoir un sourire accroché au visage quand Diable du printemps rappelle à notre coeur de traducteur qu’une version française d’une toune en anglais (Springtime Devil), c’est pas juste une traduction littérale, mais aussi un savant travail d’adaptation?

Difficile de ne pas se garrocher à la table de produits dérivés pour distribuer des high fives au duo par la suite!

Le passage des Deuxluxes était parfait pour réchauffer la foule en prévision de la tempête qui allait suivre. Les enfants collés sur la clôture ont laissé la place à une faune bigarrée de jeunes costumés. Des zèbres, des lions, des loups… Tout le monde voulait se faire bouffer tout rond par le trio We Are Wolves!

We Are Wolves – Photo : Jacques Boivin

Et bouffé tout rond tout le monde a été! Parce que quand il s’agit de bêtes de scène, Alexander Ortiz, Vincent Lévesque et Pierre-Luc Bégin sont en tête de liste. Y’a rien qu’Ortiz ne fait pas sur scène : il monte sur les speakers, grimace, mange littéralement son micro, accompagne ses riffs de nombreux pas de danse, tout ça en chantant sans perdre son souffle. Lévesque, de son côté, semble possédé derrière ses claviers. Bégin, lui, n’hésite pas à quitter sa batterie pour remplir quelques verres de bière aux spectateurs à l’avant.

We Are Wolves – Photo : Jacques Boivin

Ça faisait un petit bail que je n’avais pas vu le groupe, et franchement, le virage new wave qui s’est accentué sur Wrong (le dernier album) est plus que rafraîchissant. Pendant plus d’une heure, le public a dansé non-stop sur les rythmes tantôt envoûtants, tantôt endiablés du trio. Après chaque chanson, la foule montrait son appréciation de façon peu équivoque et le trio semblait vraiment surpris par cet accueil! Ça nous a permis d’avoir pas un, mais deux rappels, dont l’excellente reprise de Paranoid, de Black Sabbath…

Les loups ont mis le feu à la bergerie, pis on a aimé ça!

Limoilou en musique se termine ce dimanche, 20 heures, avec Jérome Casabon et Pépé et sa guitare. Une présentation d’ecoutedonc.ca! On va avoir du plaisir!

Catégories
Région : Québec Spectacles

[PHOTOS] Limoilou en musique – Brown et Alaclair Ensemble, 16 juin 2017

Vendredi soir, Limoilou en Vrac donnait le coup d’envoie à une nouvelle édition de Limoilou en musique! Trois jours de hip-hop, de rock et de folk en plein coeur de mon quartier, on pouvait difficilement rester chez soi à regarder passer les machines! C’est pourquoi je serai là toute la fin de semaine pour vous raconter en mots et en images…

La pluie qui semblait ne pas vouloir s’arrêter a inquiété un brin les organisateurs, mais les spectateurs ont répondu à l’appel. Une chance, parce que cette première soirée s’annonçait plus que festive : la petite scène de la troisième avenue accueillait deux excellentes formations hip-hop : Brown et Alaclair Ensemble.

Ça fait quelques fois que je vois Brown sur scène. On aime bien le métissage des genres entre le reggae de papa Robin Kerr et le rap de fistons Greg (Snail Kid) et David (Jam). Pendant que Robin nous enchante avec sa voix pleine de soul, Snail Kid et Jam arpentent la scène avec leur flow déchaîné. Snail Kid et Jam débordent toujours de charisme, chacun à sa manière. À l’arrière, Toast Dawg installe les beats tranquillement.

En plus des chansons de l’album homonyme, on a eu la chance d’entendre quelques nouveaux morceaux tirés du EP POPLUV, fraîchement sorti. Facile d’apprécier l’évolution depuis le premier album… Les chansons sont plus pop, plus accessibles. Le public, qui semblait au départ être venu pour les minces du Bas-Canada, a facilement été mis dans la petite poche d’en arrière de l’entreprise familiale.

Après un petit coup de vadrouille sur la scène (parce que la pluie ne voulait pas s’en aller), c’est au tour des vedettes de la soirée : Alaclair Ensemble, qui avait préparé un set particulièrement festif. Pendant plus d’une heure, on a dansé non stop sur les beats et les raps d’un des meilleurs groupes du genre au Québec. Sur scène, pas de primadonna, juste une gang de gars qui ont autant de fun que le public bas-canadien.

Je vous avoue que je ne suis pas un super fan du genre. C’est pas grave, quand Alaclair Ensemble s’est lancé dans ses gros succès, j’ai dansé comme tout le monde. Pas le choix, une toune comme Mon cou, ça vient te chercher direct dans les hanches. Et c’est arrivé à plus d’une reprise!

Rien de plus fun que de danser avec quelques centaines d’imperméables sur du bon beat!

Limoilou en musique se poursuit samedi… soirée ROCK avec Les Deuxluxes et We Are Wolves. Dès 20 heures!

Catégories
Nouvelles

Limoilou en musique propose une programmation éclectique pour sa neuvième édition

L’organisme Limoilou en vrac a dévoilé cette semaine la programmation de la neuvième édition de Limoilou en musique qui aura lieu cette année du 16 au 18 juin.

Trois belles soirées complètement gratuites qui devraient plaire aux mélomanes en tout genre.

Le 16 juin, les amateurs de rapqueb feront la fête sous les airs de Brown et Alaclair Ensemble. Le lendemain, ce sera au tour de Les Deuxluxes et We Are Wolves de mettre le feu aux poudres. Enfin, le 18 juin, Jérome Casabon et Pépé et sa guitare termineront cette belle fin de semaine avec leurs chansons colorées.

Les Deuxluxes – Photos : Jacques Boivin

Les spectacles auront lieu dès 20 heures au coin du chemin de la Canardière et de la 3e avenue. Ensuite, différents bars de la 3e avenue (Bal du Lézard, Quartier de lune, Pub Limoilou) proposeront des spectacles de fin de soirée.

D’autres activités (Marché des artisans, activités familiales, prestations musicales) sont prévues toute la fin de semaine. Pour en savoir plus, consultez http://limoilouenvrac.com/limoilou-en-musique/.

Catégories
Région : Québec Spectacles

[SPECTACLE] Bernard Adamus @ Limoilou en musique, vendredi 17 juin 2016

Le week-end dernier, les Productions Limoilou en Vrac présentaient la 8e édition de Limoilou en musique mettant en vedette Bernard Adamus, Pif Paf Hangover et Mara Tremblay.  Vendredi, nous avons assisté au spectacle d’Adamus.

Obtenant un succès d’envergure en présentant la plupart de ses spectacles à guichets fermés, Bernard Adamus a offert un concert extérieur gratuit à ses fans de Québec sur la 3e Avenue.

Accompagné de ses musiciens, il est monté sur scène vers 21 h, prêt à faire le party. Content d’offrir une prestation dans les rues de Limoilou, quartier qu’il affectionne particulièrement, Adamus a offert encore une fois un spectacle de haut calibre. Du grand Adamus à l’état pur! Avec ses chansons de party, la foule s’est laissée transporter dans son merveilleux monde de débauche.

L’événement était tout de même assez familial. En effet, on pouvait remarquer que des gens de tous les âges s’étaient déplacés pour voir Adamus et sa bande. Même les touts-petits étaient au rendez-vous. Bernard Adamus rassemble ainsi un bon nombre de personnes différentes.

Au cours du spectacle, le chanteur a interprété plusieurs de ses plus grands succès tels que Hola les lolos, Brun – La couleur de l’amour, la question à 100 piasses pour finalement terminer en second rappel avec 2176, seul sur scène. La foule réclamait d’ailleurs cette dernière en criant « 21, 21, 21 » ! Enfin, il a joué plusieurs chansons de son dernier album Sorel Soviet So What; le spectacle était des plus vivants.

Ses interactions avec la foule étaient bien exécutées, il a dédié une chanson qu’il qualifie lui-même de chanson de brosse, à tous ceux qui vont virer trop sur la brosse! Il a aussi évoqué les raisons pourquoi il n’aimait pas la ville de Montréal à travers sa chanson La rue Ontario. Rappelons que celle-ci représente les dures réalités qui sont présentes dans la métropole.

Ses musiciens ont donné un spectacle à couper le souffle passant par des solos de tous les instruments. Leur prestation était majestueuse et leur talent est assez impressionnant. Un spectacle à saveur folk qui allie aussi le country, le blues et même le rap. D’ailleurs, la prestation de chant rapide était assez spectaculaire. Du grand rap à la Adamus!

Première partie : Manny Jr & The Cyclones
C’est avec une foule un peu timide que Manny Jr & The Cyclones s’est occupé de réchauffer la foule avant la tête d’affiche de la soirée. Le groupe rockabilly originaire de Limoilou a bien effectué son mandat. Leur musique a attiré les curieux puisque la foule était de plus en plus imposante. Les gens dansaient et s’amusaient. On a même eu droit à des prestations de swing par certains couples.

Belle première soirée pour Limoilou en musique !

Catégories
Spectacles

[PHOTOS] Canailles (+ Les Bleu Pelouse), Limoilou en musique, 21 juin 2015

Trop magané par une cour à scraps (party de traducteurs) à l’extérieur de la région, j’ai envoyé ma charmante blonde couvrir le spectacle de clôture de Limoilou en musique à ma place. Ça tombe bien, elle se débrouille bien avec un appareil photo!

Très bref compte rendu et jolies photos :

« Sous les coups de 20 h, on nous a présenté les Bleu Pelouse avec son blues qui swingue au rythme du banjo et de l’égoïne. Une belle succession de chansons de la Louisiane et de Louis Amstrong, le texte déprimant à souhait mais le beat entrainant. Un gros merci à la dizaine de danseurs de swing qui ont animé la foule clairsemée.

Ensuite Canailles a envahi la scène avec ses 8 musiciens. Ils ont enchainé leurs succès (Titanic, Fromage et les autres) et fait danser la foule avec quelques nouvelles chansons. Malheureusement le son plutôt difficile n’a pas pu permettre de distinguer les paroles. Ils ont terminé le tout avec un pot bien pourri des meilleurs succès de dance mix révolution (dixit Tony) avant de quitter sous les applaudissements et quelques brins de pluie. Cette menace nuageuse a rendu la population frileuse puisque la place était plutôt tranquille, c’était notre dernière chance de voir Canailles avant leur tournée européenne, ils seront de retour à Québec au Cercle cet automne! Fans en délire, pluie de fleurs en plastique et belle énergie.

Canailles! »

(Photos : Marie-Laure Tremblay)

[foogallery id= »8415″]

Catégories
Nouvelles

Limoilou en musique annonce sa programmation

Affiche-LEM-2015-570x855Du 19 au 21 juin prochains, la troisième avenue de Limoilou va prendre des airs festifs! Voyez-vous, cette année, ce sont une vingtaine d’artistes québécois qui vont investir la scène principale de Limoilou en musique au coin de la 3e et du chemin de la Canardière!

On y verra, entre autres, Mononc Serge, Canailles, Alaclair Ensemble, Bronco et Les Bleu Pelouse. Sur les balcons, on pourra assister à des prestations de Lucil, Chambarde, Anatole et Beat Sexü.

Il y a de nombreux autres artistes à l’affiche, on vous invite à consulter le programme du week-end ici!

Une autre belle présentation de Limoilou en vrac!