Festival d’été de Québec : Au menu aujourd’hui – jour 1

Le Camelback est au frigo. L’électronique se recharge. Le cerveau est prêt, le coeur est à la fête.

Dans quelques heures, on donnera le coup d’envoi à la 46e présentation du Festival d’été de Québec. Je crois qu’on n’a pas besoin de vous dire que l’auteur de ces lignes est plutôt fébrile, surtout que la soirée de ce soir, je l’attends depuis près de 15 ans. Enfin, Québec accueille le collectif écossais Belle & Sebastian dans une enceinte taillée sur mesure. Et plein d’autres artistes se produisent un peu partout en ville!

Mes choix du jour

Here We Go MagicHere We Go Magic

L’indie rock mélodique et atmosphérique du groupe originaire de Brooklyn constitue un excellent moyen de commencer 11 jours de festivités.

Scène Loto-Québec, 19 heures

 

 

Born Ruffians

Le groupe torontois vient nous présenter son troisième album, Birthmarks. Les fans d’indie canadien (avec cette touche folk-rock qui nous caractérise parfois) vont adorer.

Scène Loto-Québec, 20 heures

 

BSBelle & Sebastian

Leur indie pop inspirée de la pop de chambre des années 1960 et 1970 a beaucoup évolué depuis la parution d’If You’re Feeling Sinister. Pour cette tournée, le groupe a fait appel à un quatuor de cordes et pratiqué une quarantaine de chansons. Il risque donc d’y avoir quelques surprises…

Les prestations de B&S ont toujours quelque chose de magique. Si vous aimez ce que vous ressentez en présence d’un Patrick Watson, vous allez adorer votre expérience ce soir.

Scène Loto-Québec, vers 21 h 30

 

Buddy McNeil & The Magic Mirrors

Vous aimez votre rock avec des touches de country et de rhythm n’ blues? Buddy McNeil & The Magic Mirrors vous offre une fin de soirée toute en rock n’ roll. Guitare, basse, batterie.

Le Cercle, vers 23 h 30

 

 

Autres choix intéressants :

Ce n’est pas parce que Belle & Sebastian est mon groupe préféré que vous, vous aimez ça. Je vous comprends, c’est pas pour tout le monde. Voici quelques autres suggestions :

Nick Waterhouse, James Hunter et Neko Case

Ces trois artistes, que rien ne rassemble, se succèderont à la scène Hyrdo-Québec ce soir. Waterhouse offre un rock n’ roll que ne renierait pas Buddy Holly. Hunter fait du bon vieux blues. Et en l’absence des New Pornographers, Case mélange indie rock et country comme personne.

Coral Egan et Madeleine Peyroux

Deux belles voix jazz qui envoûteront l’Impérial de Québec ce soir.

 

Oh, il y a aussi un spectacle avec des grands noms de la chanson québécoise et une chorale sur les Plaines.

 

N’oubliez pas de prendre l’autobus. À l’aller, comme au retour, surtout si vous avez bu.

 Et bonne soirée!

Par Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *