Catégories
Spectacles

Chanter plus fort que le feu pour Petite-Vallée – Centre Vidéotron, 10 septembre 2017

Ce dimanche 10 septembre était une date très attendue pour l’équipage du Village en chanson de Petite-Vallée ainsi que pour les milliers de personnes qui ont senti leur coeur fendre lorsque le Théâtre de la Vieille Forge est parti en fumé le 15 août dernier. Bien que le projet semblait ambitieux, l’équipe du Centre Vidéotron ainsi que tous les généreux donateurs ont eux raison du succès qu’attendait cette soirée. C’est en effet plus de 5500 spectateurs qui se sont déplacés dans la capitale pour témoigner de leur amour à Petite-Vallée et son entité culturelle.

 

Mettre l’épaule à la roue

Le chiffre de 50 artistes annoncé quelques jours après la tragédie en promettait déjà beaucoup sur le spectacle. Bien que quelques artistes annoncés préalablement n’aient pas fait apparition sur scène, personne ne s’en est vraiment rendu compte. Les Louis-Jean Cormier, Paul Piché et Catherine Major de ce monde ont comblé la scène à leur façon, tout en simplicité et en humilité. Les grandes scénographies ont été mises de côté dans le but unique d’unir la voix de chacun d’entre eux à celle des spectateurs. On se sentait comme à Petite-Vallée, dans un grand party de famille.

Bien que l’ensemble du spectacle fut mémorable, quelques épisodes ont été pour ma part plus émouvants. Je pense entre autres à la présence, en vidéo, de Monsieur Gilles Vigneault. Son unique apparition rappelait l’importance de la cause pour laquelle nous étions tous rassemblés. La chanson rassemble, elle remémore des souvenirs et elle marque des générations comme peu de choses savent le faire. Il en est la preuve vivante. Le duo « amoureux » de Yann Perreau et Vincent Vallières a marqué en quelque sorte l’apothéose du spectacle alors que la salle s’est transformée en grande messe, avec les lampions allumés et le silence de l’assistance. C’est toutefois Fanny Lebreux, soeur d’Alan Côté, directeur du Village en chanson, qui a offert une des plus belles prestations de la soirée en interprétant Ma Gaspésie, chanson écrite par Marc Chabot, et dernière à avoir résonné entre les quatre murs du théâtre.

Pour tout dire, ce spectacle n’était au fond qu’un prétexte. Un prétexte pour tous se réunir autour de Petite-Vallée, autour du feu, avec la musique au centre de tout comme elle l’a toujours été et comme elle continuera de l’être.

 

La première poussée

Pour clore la soirée, c’est Alan Côté qui a pris la parole, entouré de tous les artistes de la soirée. Ému, il a accueilli le chèque arrondi de 250 000 $ remis par messieurs Pierre-Karl Péladeau et Régis Labeaume. Cette somme inespérée augure pour le mieux et lance de plus belle la campagne de solidarité déjà bien entamée.

C’est aussi en primeur qu’on apprenait l’identité des artistes-passeurs de l’édition 2018 du Festival en chanson de Petite-Vallée, qui sont Louis-Jean Cormier et Marie-Pierre Arthur. C’est en s’entourant de sa famille qu’Alan Côté mentionnait pouvoir reconstruire son théâtre.

Pour contribuer à votre façon à la reconstruction du Théâtre de la Vieille Forge, on vous invite à consulter la campagne de solidarité Autour du feu. L’objectif est d’atteindre le million de dollars avant 2018.

Catégories
Nouvelles Région : Québec

Arcade Fire : un nouvel extrait et une visite au Centre Vidéotron le 5 septembre!

Oh, gensses de Québec fans finis d’Arcade Fire, on a deux bonnes nouvelles pour vous!

Tout d’abord, la formation montréalaise annonce la sortie du successeur de ReflektorEverything Now, en juillet prochain. La chanson titre, aux accents fichtrement disco, est déjà disponible sur toutes les plateformes. On va sortir les paillettes!

Ensuite, le groupe a annoncé une tournée mondiale qui les amènera à Québec pour la première fois en plus de sept ans. Marquez cette date sur vos calendriers : 5 septembre au Centre Vidéotron! Les billets seront mis en vente sur Ticketmaster le 9 juin prochain à 10 heures. Ne vous inquiétez pas, on va vous le rappeler…

Plus de détails sur http://arcadefire.com

 

Catégories
Nouvelles Région : Québec

[TIRAGE] Une paire de billets pour les Lumineers, ça t’intéresse?

Allô! Dis donc, t’aimerais ça gagner une paire de billets pour aller voir les Lumineers (avec Kaleo & Susto) au Centre Vidéotron le 19 mars 2017? Mieux encore, t’aimerais ça gagner ta paire avant même que les billets soient mis en vente le 28 octobre prochain?

On peut t’arranger ça! Nos amis de District 7 Production nous offrent une paire de billets à faire tirer parmi nos lecteurs. Pour participer, rien de plus simple : consulte notre page Facebook, aime la publication associée à cet article et dis-nous en commentaire (toujours sur Facebook) comment s’appelle le plus récent album des Lumineers.

On fait tirer la paire de billets le mardi 25 octobre prochain à 17 heures.

Catégories
Région : Québec Spectacles

[SPECTACLE] Pearl Jam au Centre Vidéotron, 5 mai 2016

Je ne cours pas les concerts d’aréna. Généralement, les groupes que j’affectionne ont tendance à jouer dans des salles plus intimes. Pearl Jam, c’est différent. C’est l’un des rares groupes du mouvement alternatif des années 1990 que j’ai suivis au fil des ans. Ils ont longtemps réussi à maintenir un excellent niveau de qualité pour leurs albums. Si le groupe a semblé parfois s’égarer dans les affres du rock fédérateur sur les deux derniers albums (Backspacer et Lightning Bolt), tout amateur de Pearl Jam le dira, le véritable plaisir de les voir en spectacle réside en son côté imprévisible. La grille de chansons malléable change à tous les concerts. N’importe quelle chanson du répertoire peut y trouver une place, et ça donne des concerts excitants. Certains groupes pourraient d’ailleurs prendre exemple, puisqu’il y aura toujours des amateurs assez « crinqués » pour voir deux, trois fois le spectacle d’une même tournée.

Le Centre Vidéotron était bondé pour l’occasion, et la foule a été choyée par un concert bien ficelé où les succès se mélangeaient bien avec les morceaux moins connus, comme la chanson d’ouverture Of The Girl, un bijou issu du sous-estimé Binaural. La table était mise. Dans le premier segment, j’ai particulièrement apprécié l’interprétation fougueuse de Once et State of Love and Trust, deux pièces écrites dans les débuts du groupe. Light Years et Nothing As It Seems, deux pièces plus tranquilles provenant aussi de Binaural, ont été interprétées de magnifique façon par Eddie Vedder, qui est encore l’une des très belles voix du rock ‘n’ roll. Il y a bien sûr eu plusieurs favorites de la foule, telles BettermanEldery Women, Even Flow, Corduroy et la puissante Why Go?.

Le rappel a débuté avec une rare et merveilleuse reprise de The needle and the Damage Done de Neil Young alors que Vedder, en solitaire, a livré une interprétation particulièrement sentie. Le groupe a ensuite enchaîné quelques ballades avant d’accélérer le rythme avec Comatose et Lightning Bolt. Le point culminant du premier rappel étant une énergique version du classique Porch. Pour le deuxième rappel, le groupe a choisi d’interpréter les monstres de leur répertoire, y allant d’abord avec la ballade rock Daughter, poursuivant avec Do The Evolution et un trio de Ten (Black, Jeremy et Alive), l’album chouchou de plusieurs amateurs. Le concert s’est terminé lumières allumées sur une reprise du groupe anglais The Who intitulée Baba O’Riley. Ça concluait un immense spectacle de 35 chansons prouvant que les artifices ne sont pas nécessaires quand le talent musical est au rendez-vous.

La belle histoire de ce concert, c’est aussi les trois demandes spéciales faites par des admirateurs sur le forum officiel du groupe. Il y a d’abord cette femme, Valérie, qui a perdu son conjoint et qui voulait entendre Given To Fly. Vedder y est allé d’un touchant témoignage sur la vie et la mort avant que le groupe ne s’exécute. Il y a aussi ce couple qui voulait entendre Daughter avec comme épilogue la chanson It’s O.K. du groupe punk Dead Moon, ce morceau leur rappelant un moment éprouvant lors de la naissance de leur enfant (qui va heureusement bien aujourd’hui). Puis il y a cette mère qui a demandé la chanson Sad pour son fils de dix ans, Noah, qui allait assister pour la première fois à un spectacle de son groupe préféré. La demande était accompagnée d’une vidéo de l’enfant jouant cette chanson. Le groupe a non seulement exaucé la demande, mais Vedder a invité Noah à performer la chanson avec eux. Il fallait voir Stone Gossard accompagner le jeune homme éberlué pour comprendre à quel point le groupe tient à ses fans.

La rumeur veut que ce soit justement Gossard qui ait composé la grille de chansons pour le spectacle. Il suffit de faire un détour sur le Web pour comprendre que le fan obsédé jalouse tous ceux qui étaient présents jeudi soir. Et ce n’était pas simplement bon sur papier; j’ai assisté à un concert mémorable qui me prouve qu’il peut émaner beaucoup d’émotions positives d’un spectacle de cette envergure… un tour de force.

Catégories
Nouvelles Région : Québec

[ANNONCE] Collecte et murale spéciale pour Pearl Jam

Le groupe Pearl Jam, qui sera de passage au Centre Vidéotron le 5 mai prochain, est apprécié par les gens de la ville de Québec. Pour célébrer les 25 ans de la formation, le producteur de spectacles Karl-Emmanuel Picard organisera trois événements : une collecte de denrées, un barbecue et une murale sera peinte peu avant cette visite toute spéciale.

L’initiative d’un tel projet vient de Pearl Jam. Le groupe propose aux spectateurs des villes de sa tournée de faire des gestes pour redonner à leur communauté.

La collecte de denrées a comme objectif de remplir 25 paniers de denrées non périssables pour l’organisme La bouchée généreuse de Limoilou. Vous pouvez donner dès maintenant et jusqu’au 30 avril à L’Anti Bar et Spectacles. Tous ceux qui apporteront quelque chose pourront participer au tirage d’une paire de billets pour le spectacle du 5 mai au Centre Vidéotron.

Le 30 avril à partir de midi, la population pourra voir à l’œuvre le muraliste Phelipe Soldevila et participer à un BBQ au cours duquel le gagnant du concours sera dévoilé.

Catégories
Nouvelles

En vrac… LE FESTIF!, le Centre Vidéotron et le Festivoix

Bon, l’effet Metallica est passé, on peut sortir de notre mutisme. Excellent coup des promoteurs et du groupe, ça va se vendre comme des disques de Jack White pendant la journée des disquaires. 😀

Cela dit, Québecor a annoncé aujourd’hui la programmation des activités qui auront lieu en septembre pour l’ouverture du Centre Vidéotron. En plus de Metallica les 14 et 16 septembre, on a annoncé une fête toute québécoise pour le 11 septembre. Les artistes ne sont pas encore dévoilés, mais vous pouvez vous attendre d’y voir beaucoup de monde qui gravite autour de l’empire du pouvoir infini du câble… Ajoutons à cela Rock et belles oreilles (19 septembre) et Madonna (21 septembre). Guy, Yves, Bruno et André vont avoir mon argent, c’est certain.

Cette semaine, il y aura aussi le dévoilement de la programmation du Festif de Baie-Saint-Paul. C’est pendant un 5 à 7, alors on devrait pouvoir vous donner tous les détails une fois votre souper terminé. On attend plus de 40 artistes et groupes cet été et les organisateurs sont très fébriles. La sixième édition de ce festival qui a le vent dans les voiles aura lieu du 23 au 26 juillet prochains. On a hâte d’aller faire notre tour chez nos voisins charlevoisiens et d’en ressortir les yeux brillants comme tous ceux qui y sont allés les cinq dernières années!

Il y a aussi le Festivoix de Trois-Rivières, qui se déroulera du 26 juin au 5 juillet prochain. L’annonce complète aura lieu le 28 avril prochain, mais la semaine dernière, on a annoncé les artistes qui se produiront sur la scène Voix-Multiples Bell Fibe. On y verra entre autres Valérie Carpentier, Daniel Lavoie, The Barr Brothers, Adam Cohen, Patrice Michaud et Brigitte Boisjoli. Ils s’ajoutent aux autres artistes déjà annoncés, dont Les Cowboys Fringants, Fanny Bloom, Bobby Bazini et Pierre Lapointe. Ça augure bien pour la suite! Mardi prochain!