Guy Bélanger – Un été signé Shawinigan, 11 août 2017

Un été signé Shawinigan a encore fait fort, le 11 août dernier, en invitant Guy Bélanger à sa programmation. Nous étions là pour relever l’événement, et comme j’ai plutôt l’habitude de laisser parler mes photos pour moi; les voici donc.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Loco Locass – Un été signé Shawinigan, 4 août 2017

«Un été Signé Shawinigan» nous a encore gâté le 4 août dernier avec le spectacle gratuit de Loco Locass à la Place du marché.

Tout était prêt, l’ambiance semblait être au beau fixe à Shawinigan, dans son petit centre-ville, pour qu’on puisse y passer une chouette soirée. La foule massée devant la scène chantait et dansait à chaque intervention du groupe. Dame Nature a dû sentir toute cette belle énergie qu’il y avait. Elle y est allée de son énergie bien à elle, illuminant la soirée avec ses éclairs électriques et son déluge. C’est à une prochaine, Loco Locass.

Pour la programmation complète, c’est ICI.

Voici mes photos:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

[PHOTOS] Fred Fortin, « Un été signé Shawinigan », 14 juillet 2017

Fred Fortin était de passage à Shawinigan dans le cadre de la série de spectacles « Un été signé Shawinigan ». Lui et son acolyte de Galaxie, Olivier Langevin, sont débarqués avec leur rock pesant de garage progressif, prêts à en mettre plein les oreilles aux gens qui s’étaient déplacés à la Place du Marché. Pour la programmation complète c’est ICI

 

Voici le résultat en images.

[PHOTOS] Rosie Valland, Maison de la culture Francis-Brisson, 19 mai 2017

Le 19 mai dernier, je me suis rendu à la Maison de la culture Francis-Brisson pour prendre des photos de la magnifique Rosie Valland.

[PHOTOS] Martha Wainright (+ Bernice), Anaïs-Allard-Rousseau, 13 avril 2017.

La grande et majestueuse Martha Wainright était en spectacle à la salle Anaïs-Allard-Rousseau de la Maison de la culture de Trois-Rivières jeudi le 13 avril dernier. Voici mes photos de son spectacle et de la première partie, Bernice.

 

[PHOTOS] Damien Robitaille (+ Jonathan Savage), Anaïs-Allard-Rousseau, 25 mars 2017

Je me suis rendu seul au spectacle de Damien Robitaille samedi dernier à la salle Anaïs-Allard-Rousseau alors voici mon résumé en images:

[PHOTOS] Sandveiss, Prieur&Landry, Bronco à l’Anti

Je suis donc allée au party de noël de Sexy sloth seulement en tant que photographe. (Je n’ai malheureusement pas d’entrevue vidéo cette fois pour toi).

Bronco, qui vient de sortir un album Modern Mythology, ouvre la soirée. Groupe local, Bronco se déchaine comme à l’habitude au son de sa distortion lourde.
Ensuite, au tour de Prieur&Landry. Les deux gars sont toujours à la hauteur de mes attentes. J’entends plusieurs personnes dans la foule être complètement stoked par leur son et leur prestance.
Suivi par Sandveiss et leur set up assez intense. Ce que tu veux quand tu vas voir un spectacle de rock heavy comme le leur. Quand même fou dans une petite salle comme l’Anti! Ils ont sorti un EP en avril 2016 que vous pouvez écouter sur leur bandcamp

 

[PHOTOS] Des sourcils + Les Bleu pelouse, Rendez-vous musical, Le Bal du lézard, 2 avril 2015

Deuxième soirée de la saison pour le Rendez-vous musical organisé par Limoilou en vrac. Si la météo était tristounette à l’extérieur, il faisait beau et chaud au Bal du lézard, où le jazz était à l’honneur!

Tout d’abord, le trio Des sourcils nous a fait traverser la grande flaque avec son jazz manouche énergique et festif. Composé de Mathias Berry, Antoine Angers et Alexis Taillon (si ces deux noms-là vous disent quelque chose, c’est normal, il s’agit de deux membres d’Harfang), le trio s’est promené entre les classiques du genre et ses propres compositions avec un entrain contagieux qui est venu chercher les spectateurs présents un par un. Un groupe de jeunes dansait joyeusement pendant qu’une bande de grands garçons même pas pompettes scandait des HEY! HEY! HEY! au rythme de la musique. Paraît que c’est ça, le jazz. Pas juste un truc à écouter en tenue de ville, le martini à la main. C’est aussi l’occasion de faire la fête.

Et fête il y a eu.

Celle-ci s’est poursuivie avec les Bleu pelouse, qui propose de son côté du jazz, du swing, du blues et une touche de country qui nous ramène à la Nouvelle-Orléans. Là aussi, l’énergie du groupe s’est propagée à la foule (qui était déjà pas mal réchauffée) et en deux temps, trois mouvements, la « piste de danse » s’est remplie. Gros pouce levé à Mylène St-Amour et sa scie musicale!

Comme une image vaut mille mots, vlà un article de fond :

(Photos : ecoutedonc.ca/Jacques Boivin)

[EXCLUSIF] Séance de photos coquines avec Anatole

C’est lundi le 16 mars que les Francouvertes de Montréal vont accueillir au sein d’une de leurs soirées de concours de band un musicien bien particulier de Québec.

Anatole, c’est l’alter ego musical complètement déjanté, à la limite d’un fanatisme obscène un peu sucré, d’Alexandre Martel, du band Mauves. Là où Mauves carbure aux effluves pop-rock planantes, Anatole donne libre cours à une folie libidineuse laissant place à une musique rythmée, haute en couleur à l’imagerie quelque peu démesurée. L’Une des premières prestations d’Anatole s’est déroulé à la première édition du Cassette Store Day de Québec qui a eu lieu au Knock Out en 2013. Alexandre y était présent, accompagné de son frère, Cédric ( bassiste pour Mauves et Tire le Coyote ), ainsi que Shampoing à la guitare. Pour l’occasion, ils nous avaient concocté un show de fortune, avec un keyboard accoté sur le mur qui remplaçait un drum inexistant avec des presets casio.

Nous pouvons dire que le projet a pris une dimension plus ambitieuse un an plus tard. Alexandre, toujours avec son frère à la basse, s’est entouré du producteur et musicien Simon Paradis, Jean-Michel Letendre-Veilleux, membre de Leafer et un des fondateurs du Pantoum et de Jean-Étienne Collin-Marcoux, membre des X-Ray Zebras et autre fondateur du Pantoum. Nous avons maintenant droit à un mur de synthés ( Simon, Jean-Michel et Alexandre jouent tous du synthé dans le band ) au lieu d’un traditionnel mur d’amplis de guitares qui ont normalement leur place dans le milieu macho du rock. Ici nous avons plutôt droit à une créature androgyne, baignant dans un atmosphère théâtrale aux influences qui puisent autant dans le prog des années 70-80 qu’à une pop intemporelle qui vise doit au coeur ( ou à la fourche, tout dépendant des gens ).

 

Ici, à ecoutedonc.ca, nous reculons devant rien et nous avons mis la main sur des photos sexy d’Anatole prise par la photographe Marion Desjardins.

 

 

Crédit Photo : Maryon Desjardins