Critique : Salomé Leclerc – « 27 fois l’aurore »

Oh, que je l’attendais, celui-là. Je l’attendais à peu près autant que j’attendais le dernier St. Vincent ce printemps, ou Metals, de Feist, il y a quelques années. Salomé Leclerc m’avait lentement séduit avec Sous les arbres, un album qui ne m’avait pas particulièrement impressionné à la première écoute, mais qui est devenu un de mes albums préférés… Poursuivre la lecture de Critique : Salomé Leclerc – « 27 fois l’aurore »