[PHOTOS] L’Octopus – Apéros FEQ, District Saint-Joseph, 10 mai 2017

L’Octopus – Apéros FEQ, District Saint-Joseph, 10 mai 2017

Ça faisait un petit bail qu’on n’avait pas vu L’Octopus en spectacle à Québec! Claudia Gagné et sa bande participaient mercredi dernier aux Apéros FEQ et on s’est dit qu’on ne pouvait manquer ça, surtout qu’on nous promettait beaucoup de nouveau matériel.

Du nouveau matériel, il y a eu, mais il y a également eu du nouveau sur le plan de l’atmosphère : tout d’abord, Claudia avait troqué sa basse acoustique pour une basse électrique. À la batterie, Daniel Hains-Côté avait un ensemble beaucoup plus touffu qu’avant. Et à la guitare, ben Hugo LeMalt était toujours Hugo, sauf que…

Sauf que L’Octopus avait délaissé le folk tentaculaire pour privilégier des sonorités beaucoup plus pop, voire rock, et des chansons plus rythmées. Le groove de Claudia était toujours là, mais il y avait beaucoup plus d’espace pour que les deux autres musiciens puissent s’exprimer, ce qui a permis à Hugo de se lâcher lousse avec quelques solos bien sentis.

On aime bien l’évolution que semble prendre ce projet… qui devrait avoir un nouveau nom. Étiez-vous là? Auriez-vous un nom à proposer?

Les Apéros FEQ se terminent bientôt : On pourra voir Velvet Black ce mercredi (18 h, District St-Joseph), Tous Azimuts le 24 mai (18 h, District St-Joseph) et la grande finale de cette série-concours le 1er juin (20 h, Impérial Bell). L’entrée est gratuite pour tous ces spectacles.

[PHOTOS] Samuele + L’Octopus, Pantoum, 23 avril 2016

Samedi soir dernier, le Pantoum gâtait nos oreilles avec un plateau double tout en douceur : Samuele et L’Octopus allaient se succéder pour offrir aux spectateurs une soirée toute simple, sans prétention, mais mémorable.

23042016-215116-06-SamueleTout d’abord, Samuele s’est présentée seule devant le public qui s’est sagement assis devant elle. Plutôt que d’occuper la scène, les artistes allaient occuper un des coins du loft. Tout le monde était donc assis en tailleur et la jeune auteure-compositrice-interprète a présenté son répertoire de chansons et de courts poèmes. Toujours aussi personnelle et engagée que lorsqu’on l’avait vue rapidement au Cabaret Festif de la relève en janvier dernier, Samuele était visiblement en territoire ami samedi, le silence religieux du public n’étant interrompu que par des applaudissements plus que polis. Au milieu de la prestation, Claudia Gagné (L’Octopus elle-même) est allée rejoindre Samuele avec sa contrebasse. Belle idée qui mettait le rythme des chansons en valeur. Fait rare pour une première partie : un rappel (bien mérité) pendant lequel nous avons eu droit à une reprise de Daniel Balavoine (Tous les cris, les S.O.S.).

24042016-000239-27-L'OctopusL’Octopus a suivi tout de suite après. Derrière Claudia, Hugo (LeMalt) et Daniel (Hains-Côté), on voyait des projections réalisées par Lap (Louis-Antoine Pelletier), qui appuyaient magnifiquement les chansons de la pieuvre et de ses musiciens! Là encore, on a eu droit à une très jolie prestation fondée principalement sur le premier album complet de l’artiste, qui s’est même payé le luxe d’une chanson en haut d’un escabeau, au clair d’une projection au plafond. Le spectacle s’est poursuivi sans faille jusqu’à la dernière chanson, Yukon (une des chansons de son EP), où Claudia a eu un énorme blanc de mémoire en oubliant son deuxième couplet et à la suite duquel elle a lancé un rire proportionnellement contagieux. Ça arrive, on ne lui en tiendra pas rigueur.

L’Octopus sera à la Librairie St-Jean-Baptiste avec Miss Sassoeur & Les Sassys le 21 mai prochain.

Elle assurera également la première partie du spectacle de Julie Blanche au Cercle le 9 juin.

Deux beaux rendez-vous!

 

[À VOIR CE WEEK-END] Québec

Les prochaines semaines seront complètement folles côté spectacles à Québec et la fin de semaine qui s’en vient en sera un bon exemple. Alors, quel est le menu du week-end?

On vous en présente un aperçu, mais vous pouvez toujours consulter Quoi faire à Québec pour plus de concerts de toutes sortes.

Jeudi 21 avril

Émile Bilodeau - Photo : Jacques Boivin
Émile Bilodeau – Photo : Jacques Boivin

On commence la soirée avec Émile Bilodeau au District St-Joseph dans le cadre des Apéros découverte du FEQ. On aime beaucoup ce jeune homme qu’on a pu voir un peu partout au cours de la dernière année. Vous aimez Mononc’ Serge? Vous trippez sur Philippe Brach? Vous allez adorer Émile. À 17 h 30. Entrée libre.

Il était à Lévis la semaine dernière (avec Émile, justement), le v’là de retour sur la rive-nord. Je parle bien sûr de Philippe Brach, qui nous interprétera les chansons de son magnifique Portrait de famine. Il reste encore quelques billets, mais on n’est pas sûrs qu’il va en rester à la porte. Décidez-vous rapidement! Portes : 19 h. Spectacle : 20 h. 22 $. **

Anatole
Anatole – Photo : Marion Desjardins

Quelle belle façon de finir sa soirée que d’aller voir Anatole et Yokofeu! Les deux groupes se produiront au sous-sol du Cercle à 22 h (ou après la fin du concert de Brach). Anatole va en profiter pour lancer son jeu de tarot. Que vous réserve la nouvelle L.A.? 10 $ (5 $ pour les détenteurs de billets de Brach) **

La formation pop de Québec Unknown Colour lancera son album Beat the Clock à L’Anti. Première partie : Tracer Flare. Portes : 20 h. 10 $

Vendredi 22 avril

L’auteur-compositeur-interprète Fred Labrie lance son album Dans la fumée claire à la Ninkasi en formule 5 à 7. Entrée libre.

Le groupe rap du 83 Taktika sera à L’Anglicane pour célébrer ses 20 ans. C’est complet, mais si vous avez déjà votre billet, on vous rappelle que le spectacle est à 20 h.

The Two Birdz profite également de ce vendredi pour lancer un nouvel album, No One’s a Stranger. Au Fou-Bar à 20 h 30. Contribution volontaire.

Amor et Willie - Photo : Jacques Boivin
Amor et Willie – Photo : Jacques Boivin

Les amateurs de musique qui sent la campagne iront assister au Barn Show à L’Anti, un show qu’on nous vend comme un show d’cowboys 100 % Québec. Au menu : The Free WalkersAmor & WillieLe Paparman Club Band et Tze Texas Redmecs. Ça va être festif et déjanté, nul doute à ce sujet, surtout que le tord-boyau va couler à flots. Est-ce que les gens de L’Anti vont oser garder le miroir derrière le bar? Une balle perdue, ça fait des dégâts! 20 h. 10 $ (à la porte).

Milk and Bone - Photo : Jacques Boivin
Milk and Bone – Photo : Jacques Boivin

Au Cercle, c’est le retour de Milk & Bone, qui avait fait un tabac à sa dernière visite à l’automne dernier. Cette fois, la première partie sera assurée par la sensation Geoffroy, qui devrait donner quelques frissons aux spectateurs avec sa jolie musique. 20 h, 20 $ (on nous souffle qu’il ne reste qu’une cinquantaine de billets… faites vite!).

Give Me Something Beautiful et Les Avalés sont au Bateau de nuit dès 20 h 30.

Samedi 23 avril

La jeune auteure-compositrice-interprète Marianne Poirier sera au Vieux bureau de poste. 20 h. Mais vous savez quoi? C’est complet! Yep. Même les artistes qui débutent remplissent les salles!

Samuele - Photo : Jacques Boivin
Samuele – Photo : Jacques Boivin

On l’a beaucoup aimée cet hiver au Cabaret festif de la relève, elle est de retour à Québec : Samuele sera au Pantoum! En première partie? Une pieuvre qu’on aime beaucoup : L’Octopus. Portes vers 20 h, BYOB. 10 $.***

 

[EN ÉCOUTE] L’Octopus

On avait hâte en titi d’entendre le premier album complet de notre pieuvre percussive! Eh ben voilà, Claudia Gagné alias L’Octopus lance son premier album jeudi au Fou-Bar (en 5 à 7).

Photo : Jay Kearney
Photo : Jay Kearney

Question de vous donner l’eau à la bouche, nous avons réussi à obtenir une copie de l’album et après de très dures négociations (du type « Ça te tente-tu? » « Oui! » « Cool! »), Claudia et la gang de Pantoum Records vous offrent la chance de l’écouter avant tout le monde ici même.

Bien sûr, Hugo LeMalt gratte la guitare comme lui seul sait le faire et Daniel Hains-Côté accompagne tout le monde à la batterie. L’album, enregitsré quelque part en Beauce, a été réalisé par Hugo Lebel (Les Goules). Bon, assez parlé, allons maintenant savourer les chansons intimistes de la pieuvre!

Bonne écoute!

Merci à Claudia, à La Palette et à Pantoum Records!

La période d’écoute de l’album est maintenant terminée, mais n’ayez crainte, vous pouvez le faire sur Bandcamp :

[SPECTACLES] Nos choix – 26 au 29 mars

Une autre grosse fin de semaine de spectacles s’amorce ce soir. Alors, sans plus tarder :

Jeudi 26 mars

  • Les amateurs de rockabilly et de swing iront voir Melvis & The Jive Cats au Sacrilège. C’est à 18 heures et c’est… gratuit!
  • Martha Wainwright présente son spectacle hommage à Édith Piaf au Cégep Garneau. Pour le 100e anniversaire de la grande dame de la chanson. Pour les étudiants, c’est 15 $, pour les autres, on vous demande 60 $. À 20 heures.
  • Malika Sellami viendra interpréter ses chansons au Café Babylone. C’est à 20 heures 30 et le prix d’entrée est de 10 $.
  • La nouvelle sensation Elliot Maginot est au Cercle. Première partie, Jesse McCormack. Les portes ouvrent à 20 heures, les spectacles commencent à 21 heures et on vous demandera 17,50 $ à l’entrée.
  • Nous devrions avoir un espion au concert donné par Charlie Foxtrot, Mauves, Les Trimpes, Whisky Gallery et Doloréanne. Si vous voulez y aller, c’est à la Salle multi du complexe Méduse. Les portes ouvrent à 19 h 30, les shows commencent à 20 heures. Prix d’entrée : 10 $ pour les adultes, 5 $ pour les moins de 18 ans. N’oubliez pas votre pièce d’identité, pour une fois qu’elle pourrait vous valoir un rabais!
  • De son côté, Jacques sera au Bal du Lézard où commencera le Rendez-vous musical 2015. Pour ce premier jeudi, nos amis de Limoilou en Vrac ont invité Whisky Legs et Damn the Luck. Ça commence à 21 heures et on ne vous soutirera qu’un gros 5 $ pour entrer (en échange, vous aurez une surprise Boréale… je ne me fais que le messager!). Compte-rendu demain!

Vendredi 27 mars

  • On va commencer par l’incontournable : Langevin pis sa gang de Galaxie (première partie : Lubik et Furhats) sont à l’Impérial Bell, et si vous n’avez pas déjà votre précieux sésame, oubliez ça, c’est complet. Devinez maintenant si nous y serons. BEN SÛR QUE NOUS Y SERONS! Les portes ouvrent à 19 heures, le spectacle est à 20 heures. Couverture complète, mais pas pendant le spectacle, parce que quand l’endroit est plein, le réseau cellulaire se sature vite. On devrait même avoir une petite entrevue à vous présenter!
  • The Free Walkers seront au Bateau de nuit pour y présenter leur americana. C’est gratuit, 21 heures.

Samedi 28 mars

  • Nous assisterons au spectacle de lancement de Pascal Pico Larouche et son Roche Bande. Ça se passe au Cercle à 20 heures. Entrée à la porte : 10 $. Si c’est aussi bon que l’album, on va en redemander, je crois.
  • Nous aurions bien aimé être au Théâtre Petit-Champlain pour le spectacle de Dom La Nena. En première partie, Claudia Gagné enfilera son costume pour devenir L’Octopus. On l’avait bien aimée quand on l’avait vue l’an dernier. C’est un match parfait. Oseront-elles se lancer dans un duel violoncelle-contrebasse? 😀 Début du spectacle à 20 heures. 35 $
  • Il commence à y avoir des spectacles intéressants à la Grange du presbytère de Stoneham et celui de Willows en est un. La franco-manitobaine viendra présenter son joli disque homonyme. 20 $, 20 heures.

Dimanche 29 mars

Soirée lutte au Château de l’oreille tendue où il y aura à peine un peu moins de monde dans le salon de Jacques qu’au magistral spectacle des Flaming Lips l’été dernier. Ce qui ne veut pas dire que vous devez vous terrer dans votre salon!

  • Michael Feuerstack sera au Sous-sol du Cercle à 20 heures (portes 19 heures). Pour ceux qui aiment les auteurs-compositeurs-interprètes qui n’ont pas la langue dans leur poche et qui aiment gratter leur guitare. Si vous connaissez les Wooden Stars, vous connaissez Feuerstack, un des membres fondateurs du groupe. Première partie : Charles Garant et My Cone Buddy. Seulement 12 $. À ne pas manquer!

Bons spectacles! Et si vous ne voyez pas quelque chose qui vous intéresse, allez voir le site de VOIR ou de Quoi faire à Québec. Y’a plein d’autres suggestions!

Spectacle : Chloé Lacasse – Théâtre du Petit-Champlain, 30 mai 2014

Hier soir, au Petit-Champlain, j’ai assisté au spectacle de Chloé Lacasse, qui venait lancer sa tournée LUNES (son excellent deuxième album) chez nous. Un spectacle intimiste, mais plein d’énergie et d’émotions.

Chloé LacasseLe spectacle a commencé comme l’album avec la belle Rien pour moi, qui annonçait un beau voyage en compagnie d’Air Chloé et de ses complices (Marc-André Landry, Vincent Carré et Geneviève Toupin). Un oiseau dans la vitre, une chanson dont j’adore la poésie, a suivi, et le public présent dans la salle était, comme moi, déjà comblé.

Chloé Lacasse a toujours été très à l’aise sur scène, et si elle était nerveuse hier soir (première et tout), ça n’a pas paru un seul instant. Ses interventions, pertinentes, étaient souvent teintées d’humour. Elle a su choisir les chansons de son premier album qui s’intégraient le mieux son univers actuel, tout en les remettant au goût du jour.

Chloé LacasseOn a aussi eu droit à sa reprise de Voyager, de Jean Leloup, qui dépasse le simple cover. L’auteure-compositrice-interprète s’est carrément réapproprié cette chanson qui correspondait parfaitement aux thèmes abordés dans Lunes (elle l’a enregistrée chez nos amis de BRBR – vous pouvez voir le résultat ici). Elle a cité quelques mots de Lhasa avant d’entreprendre Douce incertitude, une autre de ses plus jolies pièces.

Le spectacle s’est terminé sur une belle note, la douce Je voudrais l’être. À la sortie de la salle, on se sentait comme si une amie de longue date venait de nous faire le récit de son plus récent voyage dans des contrées lointaines et qu’elle nous avait montré son carnet rempli de couleurs et d’odeurs.

Si vous vous souvenez bien, je vous ai déjà dit il y a longtemps que j’avais du mal à apprécier Chloé Lacasse. Hier, j’étais heureux de ne jamais fermer la porte à un artiste qui ne m’a pas plu à la première écoute. J’aurais vraiment manqué quelque chose. 🙂

L’Octopus

L'OctopusEn première partie, je vous avoue que j’ai eu un peu peur quand j’ai vu arriver cette grande jeune femme portant un costume évoquant… la pieuvre. Pourtant, une fois assise, la pieuvre (qui s’appelle Claudia Gagné) nous a présenté un fort joli projet : L’Octopus. Accompagnée à la guitare par Hugo Le Malt (qui joue bien), l’auteure-compositrice-interprète nous a interprété des pièces de son EP (que vous trouverez sur Bandcamp) ainsi que d’autres chansons tirées de son univers. Son folk a un style assez particulier, un brin jazzé, et elle se sert beaucoup de son instrument pour marquer le rythme. J’aime bien.

Fort prometteur. Surveillez-la, elle a ce qu’il faut pour se démarquer.